Queues de Castor

Les queues de castor sont des pâtisseries en pâte frite qui sont étirées de façon à rappeler la queue d’un castor. Mais soyez sans crainte, elles ne contiennent pas de castor! Bien qu’elle puisse être garnie d’ingrédients sucrés ou salés, la queue de castor classique est trempée dans une combinaison de cannelle et de sucre.

Le premier kiosque permanent de Queues de castor est situé au 69, rue George, dans l’historique marché By d’Ottawa, mais il existe plus de 140 franchises et licences Queues de castor dans le monde entier. Au Canada, les chaînes Queues de castor sont présentes à Terre-Neuve-et-Labrador, dans les Maritimes, en Ontario, au Manitoba, en Alberta, en Colombie-Britannique et au Québec. Il existe également des chaînes Queues de castor au Mexique, en France, dans les Émirats arabes unis, en Corée du Sud et au Japon.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de Queues de castor et pour connaître ses emplacements, nous vous recommandons de vous rendre sur son site Web officiel. Ou si vous êtes simplement curieux, poursuivez votre lecture.

Les gens circulant devant la pâtisserie mobile de Beavertails pendant le Bal de Neige

COVID-19 : Il est important de se protéger et de protéger les autres.

De nombreuses expériences touristiques exigent une réservation ou ont mis en place des restrictions en raison de la pandémie de COVID 19. Il est important de vérifier directement auprès de l’exploitant de l’entreprise touristique avant votre voyage. Obtenez dès maintenant les renseignements les plus à jour.

En savior plus Queues de Castor

Créée avec de la farine de blé entier et frite à la perfection, la queue de castor tire ses origines du bannock, une pâte qui ne lève pas tendue sur deux bâtons que les premiers colons faisaient cuire sur le feu, à l’instar de la méthode employée par les Autochtones pour cuire les queues de castor à la flamme pour atteindre la viande qui se trouvait à l’intérieur.

Les queues de castor que nous connaissons et aimons aujourd’hui proviennent également de la Küchle, une pâtisserie bavaroise confectionnée en étirant la pâte en forme de disque, en la faisant frire, puis en l’enrobant de cannelle et de sucre en poudre. Grant et Pam Hooker, fondateurs de Queues de castor, ont utilisé une recette de Küchle transmise par la grand-mère canado-allemande de Grant. Le nom emblématique des pâtisseries venait toutefois de la fille des fondateurs, qui voyait une ressemblance entre les pâtisseries plates et la queue de la mascotte symbolique du Canada.

Les Hooker ont commencé à vendre des queues de castor, appelées alors « Hooker’s All-Canadian BeaverTail », en 1978 à la Killaloe Craft and Community Fair à Ottawa. Ils ont ensuite déménagé dans leur magasin phare du marché By en 1980, mais sont devenus un incontournable canadien à l’hiver 1981. Depuis lors, Queues de castor est devenu une franchise internationale, appréciée des amateurs de pâtisserie jusqu’au Mexique et au Japon.

Alors qu’une queue de castor traditionnelle se mange bien chaude, saupoudrée de sucre à la cannelle, plusieurs villes du Canada ont leurs propres variantes favorites.

Vous voulez goûter à deux gâteries typiquement canadiennes en une seule bouchée? Prenez une PouTail : c’est la fameuse queue de castor qui sert de base comestible à une pile de frites, de fromage en grains et de sauce. Il existe même une ObamaTail spéciale créée en l’honneur de l’ancien président américain Barack Obama. L’ObamaTail est une queue de castor classique avec du sucre à la cannelle, surmontée de la lettre « O » écrite en chocolat et en sirop d’érable. En plus de servir des boissons comme des boissons fouettées, du cidre chaud et du chocolat chaud, Queues de castor propose également des options de menu adaptées aux végétaliens!

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal.