Sentier Bruce : De Wiarton à Tobermory

Découvrez l’un des meilleurs itinéraires de randonnée pédestre d’une semaine en Ontario, le tronçon de Wiarton à Tobermory du sentier Bruce. Traversant la péninsule Bruce jusqu’au point le plus septentrional du célèbre sentier, Tobermory, cette formidable aventure de 166 km offre des vues imprenables, des paysages spectaculaires où d’imposantes falaises surplombent les eaux turquoise, des couchers de soleil inspirants et une faune et une nature incroyables.

Sillonnant l’ancien escarpement du Niagara sur plus de 892 km, des chutes Niagara à Tobermory, le sentier Bruce est le plus ancien et le plus long sentier pédestre public au Canada. Ce dernier peut être divisé en neuf tronçons (ou plus); celui de Wiarton à Tobermory, qui longe la péninsule Bruce, est sans doute le plus pittoresque et le plus impressionnant de tous.

Comme la réception des téléphones cellulaires est limitée sur le sentier et dans les terrains de camping, il est préférable de prévoir votre itinéraire à l’avance. N’oubliez pas de vous munir de cartes papier et de télécharger des cartes GPS hors ligne sur votre téléphone pour demeurer sur la bonne voie. Il y a de nombreux livres, guides et blogues que vous pouvez consulter pour vous aider à planifier votre excursion.

Que vous aspiriez à faire la randonnée au complet, que vous vouliez relever un défi d’une semaine ou que vous souhaitiez simplement parcourir le sentier pendant quelques jours, il n’est pas nécessaire de vivre à la dure (sauf si vous le désirez), car vous trouverez de nombreuses possibilités d’hébergement en route. Les sites de camping et les logements sous toit ont tendance à se remplir assez rapidement; il vous faudra donc planifier à l’avance.

Pour obtenir des renseignements à jour sur le sentier Bruce, nous vous recommandons de visiter le site Web de l’endroit. Pour obtenir de l’information sur d’autres lieux d’intérêt à explorer dans les environs, continuez à faire défiler l’écran pour voir ce que recommande Destination Ontario.

COVID-19 : Il est important de se protéger et de protéger les autres.

De nombreuses expériences touristiques exigent une réservation ou ont mis en place des restrictions en raison de la pandémie de COVID 19. Il est important de vérifier directement auprès de l’exploitant de l’entreprise touristique avant votre voyage. Obtenez dès maintenant les renseignements les plus à jour.

En savior plus Sentier Bruce : De Wiarton à Tobermory

Le point de départ de cette étape du sentier Bruce est la petite ville de Wiarton, qui se trouve à un peu plus de 2,5 heures de route au nord de Toronto. Il n’est pas facile de s’y rendre par les transports en commun; il serait donc préférable de vous y rendre en voiture. Idéalement, votre groupe de randonneurs aura deux voitures et en laissera une stationnée à Tobermory, à une heure de route au nord de Wiarton. Sinon, vous pouvez vous renseigner sur les possibilités de navettes, de taxis et d’excursions guidées ou autoguidées afin que vous puissiez regagner votre véhicule stationné à Wiarton.

D’une longueur impressionnante de 166 km, le sentier peut être parcouru en petites sections, chacune d’entre elles prenant de quelques heures à quelques jours. Vous pouvez également faire tout le tronçon de Wiarton à Tobermory du sentier Bruce, qui devrait prendre une semaine environ aux randonneurs chevronnés et un peu plus de temps aux moins expérimentés. Vous souhaiterez peut-être également prévoir du temps pour faire les excursions parallèles recommandées. Quelle que soit votre décision, assurez-vous de vous donner le temps d’apprécier la nature, les points de vue et les plages spectaculaires; ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles cette randonnée est si populaire.

Il convient également de noter que même les campeurs les plus endurcis devront probablement passer une nuit ou deux dans un petit hôtel, car vous ne pouvez camper qu’aux emplacements désignés le long du sentier, lesquels sont peu nombreux sur ce tronçon. Le sentier serpente à travers des terres agricoles et des propriétés privées où le camping est interdit. Cependant, certains gîtes et petits hôtels proposent de vous prendre sur le sentier et de vous y ramener, ce qui vous permet d’optimiser votre temps de randonnée tout en profitant des magnifiques villes et villages historiques de cette extraordinaire région du monde.

Aussi belles que soient les villes, la féerie du sentier réside dans sa nature et sa solitude. C’est un endroit où vous pouvez vous déconnecter, vous détendre et renouer avec les arbres et la terre. Traversant des parcs nationaux, des parcs provinciaux et des terres agricoles, le tronçon de Wiarton à Tobermory du sentier Bruce passe par des chutes d’eau et des forêts et remonte sur de grands affleurements de granite offrant des vues spectaculaires sur le lac Huron, avant de descendre dans d’anciennes gorges, vallées et plages ensoleillées.

La randonnée sur le sentier est agréable, peu importe la période de l’année. Au printemps et en été, le sentier est bordé de fleurs et d’orchidées. En automne, les couleurs changeantes des feuilles rendent la randonnée absolument époustouflante, bien qu’il soit nécessaire d’emporter beaucoup de vêtements chauds en raison du temps un peu plus frisquet. En hiver, les plus téméraires peuvent également faire de la raquette et du ski de fond sur certains tronçons du sentier, ce qui en fait une expérience vraiment passionnante et unique.

Si le temps le permet, vous pouvez prévoir un jour ou deux de repos et de détente après votre randonnée pour profiter des autres plaisirs que la péninsule a à offrir. La péninsule de Bruce a tout pour plaire : des longues plages sablonneuses, des criques cachées aux eaux cristallines, des sorties en plongée sous-marine sur des épaves, des excursions sur des îles, des expéditions d’exploration de grottes et de ruines historiques et des moments de détente dans des villes à forte présence artistique qui comptent des galeries et des restaurants exceptionnels.


Ce Qu’il Faut Savoir Avant de Partir

Lorsque vous entreprenez une randonnée, il est important de se préparer, même si vous ne prévoyez sortir que quelques heures ou une journée. Bien que l’association Bruce Trail Conservancy offre d’excellents renseignements sur ce qu’il faut savoir avant de partir et sur la façon de planifier et de préparer une randonnée, la liste suivante vous donnera une bonne idée de ce à quoi vous pouvez vous attendre.

  • Communiquez votre plan : Faites savoir à quelqu’un quand vous partez et quand vous pensez revenir, surtout si vous faites de la randonnée seul.
  • Planifiez votre itinéraire et assurez‑vous d’avoir une carte ainsi qu’un GPS et un téléphone (même si le signal sur le sentier est limité).
  • Apportez beaucoup d’eau et d’aliments ou collations.
  • Portez des vêtements et des chaussures adaptés. Autant que possible, couvrez-vous les chevilles et la peau.
  • Apportez un écran solaire et un chapeau. Portez un insectifuge pour vous protéger contre les tiques et les moustiques.
  • N’oubliez pas d’apporter des imperméables et des vêtements de pluie, au cas où.
  • Ne quittez pas les sentiers balisés.
  • Réservez l’endroit où vous passerez la nuit à l’avance, surtout pendant les saisons de pointe.
  • N’oubliez pas que le fait de camper à des emplacements non désignés le long du sentier constitue une intrusion.
  • Les feux à ciel ouvert sont interdits.
  • Tenez les chiens en laisse (aux endroits où ils sont autorisés sur le sentier).
  • Traitez toujours l’eau avant de la boire.
  • Assurez-vous d’apporter un répulsif à ours, un sifflet et un avertisseur pneumatique.
  • Gardez une distance respectueuse des animaux, en particulier les ours noirs et les crotales.
  • Évitez d’apporter des objets qui dégagent une odeur forte. Conservez vos aliments dans des récipients hermétiques.
  • Si vous campez, mettez votre nourriture, votre savon, votre dentifrice, etc., dans un sac suspendu à une corde tendue entre deux arbres. Tenez-le à l’écart de la tente, à environ quatre mètres du sol.
  • Gardez toujours votre sac à dos hors de la tente, au cas où il dégagerait une odeur de nourriture.
  • Apprenez à identifier les plantes vénéneuses communes comme le sumac vénéneux, la berce du Caucase et le panais sauvage.

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal.