Des chutes panoramiques entourées de rochers, d’une falaise et d’une forêt spectaculaires.

Chutes Inglis | William Berry

Sept des meilleures randonnées menant à des chutes en Ontario

Des chutes panoramiques entourées de rochers, d’une falaise et d’une forêt spectaculaires.

Chutes Inglis | William Berry

Nous sommes attirés par les chutes en raison de leur beauté naturelle. Les chutes sont une source d’émerveillement et, dans certains cas, un excellent endroit pour la baignade, en particulier si vous vous y êtes rendu dans le cadre d’une randonnée.

Voici quelques-unes des plus belles chutes où se rendre en randonnée en Ontario.

Chutes Inglis, comté de Grey

L’escarpement du Niagara est une merveille naturelle. Cette étendue de terre surélevée est en pente d’un côté, mais s’abaisse brusquement sur d’autres. Le terme pour désigner cette forme de relief est une cuesta, et c’est ce type de relief qui est à l’origine de la série de chutes allant de Manitoulin jusqu’aux plus grosses chutes du pays à Niagara. L’extrémité nord de la cuesta est une véritable région de chutes.

Faites le voyage en direction d’Owen Sound, à trois heures de route de Toronto. Les chutes Inglis font partie des huit chutes à proximité de la ville. Elles sont situées dans une zone de protection de la nature abritant plus de sept kilomètres de sentiers de randonnée, dont certains vous conduisent jusqu’à des plateformes surplombant les chutes d’une hauteur de 18 mètres.

Les sentiers se faufilent également au cœur de milieux humides offrant d’excellentes occasions d’observer les oiseaux et longent des curiosités géologiques comme les « marmites de géants » — des dépressions circulaires sculptées dans la roche par les glaciers.

Vous devez payer des droits journaliers pour vous stationner dans les zones de protection de la nature de Grey Sauble, que vous pouvez acquitter par carte de débit ou de crédit à votre arrivée.

La région de Grey-Bruce est aussi la région des pommes. Effectuez certains des arrêts compris dans le circuit autoguidé de la tarte aux pommes dans la région. Voici des exemples d’expériences à vivre :

Chutes Bridal Veil, Manitoulin

L’île Manitoulin est située à l’extrémité supérieure de l’escarpement du Niagara — la même formation géologique qui s’étend de la région du Golden Horseshoe jusqu’à l’île (et pour l’essentiel sur la longueur du sentier Bruce).

Même si ces chutes en forme de « voile » peuvent ressembler à d’autres que l’on trouve par exemple dans la région de Dundas, l’aventure pour vous y rendre mérite le détour. Faites la randonnée d’un kilomètre aller-retour jusqu’aux chutes Bridal Veil et profitez d’une baignade au bas de celles-ci avant de passer la journée à explorer le village de Kagawong.

Manitoulin est une île pittoresque parsemée de villages riverains et de collines ondulées. Il s’agit donc d’une île de rêve pour les cyclistes. Louez un vélo ou apportez le vôtre sur l’île et ajoutez un arrêt aux chutes Bridal Veil dans le cadre d’une randonnée plus longue dans les environs de Kagawong.

Pour vous rendre sur l’île, vous devez traverser le pont de la route 6 depuis la municipalité d’Espanola ou monter à bord de l’emblématique traversier MS Chi-Cheemaun, qui fait l’aller-retour de Tobermory jusqu’au port Baymouth de l’île Manitoulin.

Voici d’autres expériences à ajouter à votre escapade :

  • Planifiez un circuit complet à vélo, incluant la location d’un vélo électrique et un service de transport de bagages, avec l’aide de Manitoulin Island Cycling Advocates.
  • En été, assistez à l’un des nombreux pow-wow qui se déroulent sur l’île.
  • Prenez le temps de visiter la Ojibwe Cultural Foundation à M’Chigeeging, où vous pourrez découvrir la culture anishinaabe d’hier et d’aujourd’hui grâce à l’art local, à des renseignements d’interprétation et à des ateliers.

Chutes d’Onaping, Sudbury

Un peu à l’extérieur de Sudbury, la rivière Onaping coule en une série de cascades tonitruantes qui chutent de 55 mètres et s’étendent sur près de 200 mètres. Cette scène fut une source d’inspiration pour le peintre canadien A.Y. Jackson, qui l’immortalisa dans sa peinture à l’huile Spring on the Onaping River — qui fut volée en 1974 et n’a jamais été retrouvée depuis.

De nos jours, le belvédère A.Y. Jackson rend hommage aux artistes du Groupe des Sept et offre une vue spectaculaire sur les chutes.

Le chemin menant aux chutes est une randonnée facile d’un kilomètre sur un terrain large et plat de gravier concassé et fond rocheux. Vous avez la possibilité de prolonger la randonnée au-delà des chutes en parcourant la boucle de deux kilomètres au cœur de la forêt sur le chemin du retour — profitez-en pour écouter le chant de certains des oiseaux résidents de Sudbury. Visitez l’endroit en septembre, lorsque le feuillage change de couleur et transforme la scène en une peinture réelle. 

Faites un arrêt aux chutes dans le cadre d’une escapade routière plus longue ou à l’occasion d’un court voyage d’un jour depuis le centre-ville de Sudbury. Durant votre passage dans la région :

Chutes Agawa, Algoma

Ces chutes exigeront un peu d’effort de votre part! Pour rejoindre les chutes Agawa du parc provincial du Lac-Supérieur, qui atteignent une hauteur de 25 mètres, vous devrez parcourir 12 kilomètres dans une forêt mixte et le canyon Agawa le long du sentier Towab — puis parcourir de nouveau 12 kilomètres.

Pour un maximum de plaisir, transformez votre randonnée en excursion d’une nuit avec sac à dos. Les grands randonneurs aimeront le défi que présente ce sentier rarement visité. Le terrain précaire exige de contourner des racines et des rochers, et certaines sections peuvent être glissantes. D’autres bandes serpentent à travers des forêts matures de bouleaux jaunes et pins blancs ayant échappé aux scies des bûcherons par le passé. Pour cette randonnée, vous aurez besoin d’un permis d’utilisation journalière que vous pouvez acheter au centre d’accueil d’Agawa ou de Red Rock.

Pour réaliser cette excursion :

Chutes High (rivière Barron), Algonquin

Dans la partie nord du parc provincial le plus populaire de l’Ontario, une fine couche de la rivière Barron s’étend sur des rochers inclinés, créant ainsi une glissade naturelle sur une rivière autrement calme. Pour accéder à ces chutes à pied, vous devez parcourir 4,5 kilomètres aller-retour depuis l’aire de stationnement des chutes High, ou vous pouvez vous y rendre en pagayant.

Le parc Algonquin compte quelques « chutes High », mais on accède facilement à celle-ci depuis le chemin Barron Canyon, et des panneaux indiquent les déviations et stationnements. Il s’agit également d’une charmante balade en canot de 8,5 kilomètres depuis le camping Achray.

La meilleure façon de profiter d’une journée estivale est dans l’eau. Un peu en amont des chutes High, les « petites » chutes High constituent un endroit formidable pour la baignade et la glissade. Il s’agit d’une chute naturelle au faible courant où s’éclabousser. Comme chaque fois où l’on se trouve dans une eau en mouvement, il est toujours bon de porter un vêtement de flottaison individuel et de nager avec un ami. Vous devez posséder un laissez-passer d’un jour pour le stationnement, que vous pouvez payer à la barrière du lac Sand ou réserver jusqu’à cinq jours à l’avance sur le site Web de Parcs Ontario.

Si vous en avez le temps, explorez le parc Algonquin en canot, faites d’autres randonnées et campez :

  • Algonquin Bound Outfitters livrera des canots loués au point d’accès Achray. Vous pouvez également récupérer votre canot à leurs locaux en route vers le parc.
  • Algonquin Portage, situé à Pembroke, livrera également des canots dans la région.
  • Faites une excursion guidée avec Algonquin Bound Outfitters.
  • Faites une randonnée jusqu’au bord du canyon Barron situé à proximité, l’un des points de vue les plus panoramiques du parc.
  • Faites du camping dans l’avant-pays au terrain de camping Achray tout près.

Go-Mar, Greenstone

Les chutes Go-Mar (ruisseau Gorge) sont parmi les plus grosses dans une partie très sous-estimée de la province. Greenstone, qui est la zone longeant le côté est du lac Nipigon, est essentiellement fréquentée par des gens du coin et des pêcheurs sportifs qui désirent prendre des brochets et des touladis de calibre mondial.

La topographie accidentée, qui en fait un lieu de prédilection pour l’escalade sur glace, permet également de faire de belles randonnées. À cet endroit, la roche a tendance à s’éroder en morceaux verticaux, créant des « mesas » aux flancs abrupts et aux sommets plats dans le paysage. L’eau qui s’écoule de ces falaises escarpées donne habituellement tout un spectacle, comme vous serez à même de le constater à Go-Mar.

Il s’agit d’une randonnée de 2,5 kilomètres jusqu’aux chutes, dont la moitié le long de l’Hydrocut avec un dénivelé modéré. Stationnez-vous le long de la route 11 (en vous assurant d’être bien loin de la route) près de la station de gaz naturel à 35 kilomètres au nord de Nipigon. Vous verrez le sentier du côté est de la route. La majeure partie du sentier est balisée par les randonneurs locaux, mais il peut parfois être difficile à trouver.

Ces chutes ne sont qu’un exemple de la beauté de la région du lac Supérieur — un secteur regorgeant de chutes à explorer. Accompagnez cette courte sortie d’une randonnée plus longue au sentier Palisades au sommet d’une mesa. Cette randonnée de 10 kilomètres aller-retour met en valeur des vues spectaculaires et d’intéressantes plantes carnivores.

Établissez votre camp de base à Nipigon, à seulement 35 kilomètres des chutes Go-Mar et l’une des voies d’accès à l’Aire marine nationale de conservation du Lac-Supérieur.

Vous trouverez un vaste choix de restaurants à Nipigon, notamment :

  • Le restaurant Edgeview at Sunnyside pour un repas traditionnel en salle à manger (ne manquez pas le touladi s’il est arrivé!).
  • Ducky’s Diner pour des burgers de premier ordre et des sandwichs au poulet frit.
  • Même s’il propose uniquement des mets pour emporter, Nipigon Esso Punjabi Dhaba offre une incroyable cuisine indienne authentique.

Rivière Pigeon, Thunder Bay

En matière de chutes dans le Nord-Ouest de l’Ontario, les chutes Kakabeka volent la vedette. Il s’agit des deuxièmes plus grosses chutes de la province, et vous n’avez qu’à vous garer facilement en bordure de la route pour les voir — elles valent amplement que l’on s’arrête pour les photographier.

Ceux à la recherche d’autres chutes et de randonnées plus longues doivent absolument se diriger vers la frontière canado-américaine jusqu’au parc provincial Pigeon River. Ce parc se situe à moins d’une heure de Thunder Bay; le trajet à travers les mesas et les champs de Slate River Valley est magnifique. Selon la période de l’année, vous pourriez apercevoir d’imposantes volées de canards et d’oies en phase de migration ou des hirondelles qui survolent les fermes.

Cette rivière forme la frontière entre l’Ontario et le Minnesota et compte des sentiers le long de ses rives. À cet endroit, vous pourrez voir deux chutes : les chutes Middle et les chutes High. La promenade jusqu’aux chutes Middle est un trajet facile de 700 mètres depuis le stationnement. Vous pouvez également faire la randonnée de deux kilomètres menant aux chutes High, plus grosses. Cette promenade se fait sur un chemin forestier historique et est agréable et suffisamment large pour permettre aux plus gros groupes de discuter en chemin.

Le parc est ouvert à l’année et constitue un excellent endroit où faire de la raquette en hiver. Le parc offre des possibilités de randonnées plus longues pour une journée complète de plaisir, incluant la vue à 360 degrés sur le lac Supérieur et la côte sur le sentier Finger Point de cinq kilomètres. Vous devez vous procurer un laissez-passer d’un jour, que vous pouvez payer sur place, pour vous stationner au point de départ du sentier.

Durant votre passage dans la région :

  • Sur le chemin du retour vers Thunder Bay, arrêtez-vous chez Thunder Oak Cheese Farm et procurez-vous l’un de leurs goudas de spécialité.
  • L’hôtel Courthouse est un hôtel boutique au cœur de la ville qui offre des vues fantastiques sur le lac Supérieur et le Sleeping Giant.
  • Profitez du plein air avec un emplacement de camping aux chutes Kakabeka, à côté des « chutes Niagara du Nord ».
  • Promenez-vous sur le Prince Arthur’s Landing revitalisé, où des événements et activités se déroulent durant tout l’été.

Mis à jour : 9 juin 2024

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.