Pêche sur le Lac des Bois

Pêcheur à la ligne avec Lake of the Woods Maskinongé

Crédit photo : Jeff Gustafson
Emplacement : Lac des bois

Niché dans le coin inférieur du Nord-Ouest de l'Ontario, le lac des Bois se démarque des autres lieux de pêche de la région en raison de son ampleur et de la diversité des espèces qu’il abrite. Le lac des Bois, qui fait plus de 100 kilomètres de long et est tout aussi large, offre des possibilités de pêche de calibre mondial pour prendre le maskinongé, le doré, le brochet, l’achigan, la marigane et même le touladi.

Cette immense étendue d’eau est le deuxième lac intérieur en importance de l'Ontario, mais ce n’est qu’une partie de l’histoire. Le lac des Bois forme un labyrinthe d’îles, de baies, de secteurs étroits, de passages, de criques et d’anses. Une vue aérienne du lac révèle une bande circulaire de voies navigables interreliées et la péninsule Aulneau qui fait office de plaque tournante de cette roue d’eau géante. Cette masse terrestre éloignée de 32 x 16 kilomètres est entourée des eaux rocheuses du lac des Bois, qui s’étendent sur une vaste surface de 3 150 kilomètres carrés.

Comme le nom du lac le suggère, le littoral rocheux éloigné regorge de forêts de pins, mais est également parsemé de collectivités riveraines, de pavillons, de terrains de camping et de marinas qui s’occupent des plaisanciers et des pêcheurs. Mais ce qui en fait une destination de rêve pour les pêcheurs est la pêche incroyable qu’on peut y faire. La plupart des poissons-gibiers sont associés à un littoral comme les bordures d’herbage, les dépôts et une structure rocheuse. Étant donné qu’il abrite plus de 14 500 îles, le lac des Bois compte près de 105 000 kilomètres de littoral à explorer. Du point de vue d’un pêcheur, consacrer sa vie à découvrir les secrets du lac des Bois équivaudrait à une vie bien remplie.

Se Lancer sur l’Eau


Avec une population de plus de 14 000 habitants, Kenora est la plus grande ville du lac des Bois, et le quartier général de la pêche et de la navigation pour l’extrémité nord du lac. Le centre-ville de Kenora, qui est située le long de la Transcanadienne, s’étend le long du front d’eau, et abrite des plages et des marinas. On y trouve même une excellente brasserie artisanale, Lake of the Woods Brewing Company, et une épicerie dotée d’installations d’accostage.

Sioux Narrows se situe à l’extrémité est du lac, où l’autoroute 71 traverse les passages étroits qui ont donné leur nom à la ville. La population passe de 400 durant la saison morte à 2 000 durant l’été et sert les pêcheurs, plaisanciers et nombreux pavillons dans le secteur de la baie Whitefish. Tout juste à la sortie de l’autoroute sur la rive est du lac, la municipalité de Nestor Falls, de taille semblable, constitue la porte d’entrée vers les eaux de la baie Sabaskong. À l’ouest, au bout de l’autoroute 621, la collectivité de  Morson accueille les pêcheurs à la baie Miles et dans les eaux à l’ouest de la péninsule Aulneau. Toutes ces collectivités de villégiature sont situées près de pavillons accessibles en voiture ou en bateau et sont des points de départ occupés pour vivre des aventures de pêche, de chasse et en plein air.

La navigation dans ce labyrinthe d’îles, de baies et de passages étroits est facilitée par les marqueurs de canaux rouges et verts qui guident les plaisanciers vers les eaux navigables à travers les dangers comme les rochers et les dépôts. Un détecteur de poissons ou GPS contenant des cartes nautiques offertes sur Navionics.com indique tous les canaux de navigation ainsi que la profondeur de l’eau partout sur le lac, et se révèle un compagnon indispensable pour voyager sur cette immense voie navigable. 

Considérant le nombre de collectivités qui possèdent des rampes de mise à l’eau et des marinas, le rivage boisé du lac des Bois est étonnamment sous-développé, et la faune y est abondante et diversifiée. Les pygargues à tête blanche planent dans le ciel, des groupes de pélicans pêchent dans les eaux peu profondes et des cerfs de Virgine se promènent sur le rivage. Des rochers lisses et inclinés viennent appuyer la silhouette d’imposants pins blancs et rouges, de zones humides basses et marécageuses ainsi que d’imposantes parois rocheuses couvertes de lichen. Sur certaines de ces parois rocheuses abruptes, des pictogrammes d’ocre rouge peints il y a des centaines d’années donnent un aperçu d’une époque plus ancienne, alors que les canots des Premières Nations sillonnaient ces eaux.


Touladi

Même si la profondeur moyenne du lac des Bois est d’environ huit mètres (26 pieds), faisant ainsi allusion à la structure peu profonde qu’adorent de nombreux poissons-gibiers de l’Ontario, il existe d’importants secteurs d’habitat plus profond. Le bras nord-ouest autour de la baie Clearwater et certains secteurs de la baie Whitefish dans la région de Sioux Narrows possèdent les eaux profondes, froides et claires dont le touladi a besoin. La pêche à la traîne avec cuillères à 15 mètres de profondeur ou plus constitue une façon efficace d’attraper le touladi en été, mais lorsque les eaux refroidissent en automne, le touladi se réfugie dans une structure moins profonde et vous pouvez lancer un leurre et un appât de plastique souple sous le bateau. La pêche à la dandinette pour prendre des poissons de 2,3 kilos en moyenne, mais qui excèdent régulièrement 7 kilos, constitue une façon excitante de pêcher. 

Divers règlements conçus pour encourager la pêche avec remise à l’eau ont réussi à maintenir d’excellentes conditions pour la pêche au touladi. Ces règlements incluent des restrictions liées à la pêche sur la glace, un système de baguage des touladis, des règles entourant les appâts vivants et l’utilisation d’hameçons sans ardillon. Il est donc important de connaître le secteur où vous pêchez et les règles qui s’y appliquent. Il est toujours de mise de posséder un exemplaire du Résumé des règlements de la pêche en Ontario, peu importe l’espèce que vous ciblez.


Doré

Vous trouverez d’excellentes conditions de pêche au doré partout sur le lac des Bois. Vous trouverez quantité de dorés à une courte distance en bateau de Kenora. Un monde d’options s’offre à vous si vous vous aventurez dans le bras ouest ou encore à l’est dans la baie Long au nord de Sioux Narrows, ou dans la baie Sabaskong entre Morson et Nestor Falls. Le fait de lancer des leurres et des appâts de plastique souple le long des rives balayées par le vent vous permet d’entrer en contact avec les dorés qui se tapissent dans la structure peu profonde dans 3 à 4,5 mètres d’eau.

Faire traîner lentement des appâts vivants comme des vers, des sangsues et des ménés en bordure des hauts-fonds principaux du lac dans des profondeurs de 6 à 9 mètres est une stratégie éprouvée en été. Une pêche rapide de poissons de 38 à 46 centimètres est courante, mais le lac des Bois est bien connu pour abriter une saine population de dorés de taille trophée excédant 76 centimètres.


Marigane

Vous trouverez ces délicieux crapets en forme d’assiette partout sur le lac, dans les baies isolées au large des principaux bassins lacustres. Les meilleures conditions pour la pêche vont de la mi-mai jusqu’au début juin, lorsque ces poissons fraient dans les roseaux en eaux peu profondes ou en automne lorsqu’ils se rassemblent dans des trous plus profonds, souvent en suspension au sommet de lits d’herbes profondes. Au printemps, des leurres munis d’imitations de ménés en plastique souple présentés sous des flotteurs coulissants permettent d’attraper des mariganes dans les eaux peu profondes. À l’automne, le fait de lancer des leurres et des corps de vers de plastique souple ou de petits poissons-nageurs « Jigging Raps » au-dessus de la végétation permet de prendre des poissons de 25 à 30 centimètres qui sont presque aussi larges que ronds. Les meilleures populations de marigane se trouvent autour de Nestor Falls.


Basse

L’achigan à petite bouche habite tout le lac dans un large éventail de secteurs, mais la meilleure façon de localiser les emplacements à forte densité de population consiste à trouver des tas de rochers en eaux peu profondes ou des zones sablonneuses qui mènent à des rochers. Ces secteurs contiennent d’importantes populations d’écrevisses, que chasse l’achigan. N’importe quel leurre imitant une écrevisse, comme les leurres souples noirs ou couleur citrouille, ou encore les petits poissons-nageurs trapus pour eaux peu profondes, sont efficaces durant l’été. Lorsque les eaux refroidissent à la fin de l’automne, une pêche à la dandinette avec des cuillères luisantes au-dessus de fonds profonds dans six mètres d’eau ou plus peut générer des prises impressionnantes d’achigans à petite bouche bien gras pouvant mesurer jusqu’à 51 centimètres.

L’achigan à grande bouche adore les herbes. Sur le lac des Bois, on les trouve dans les nombreuses anses et baies isolées en eaux peu profondes dans la région de Sioux Narrows. Les spécialistes de l’achigan à grande bouche utilisent des imitations de grenouilles de surface ou de subsurface sans herbe dans les brèches de l’épaisse végétation aquatique. Le smash explosif d’un achigan à grande bouche agressif à l’ombre d’un nénuphar dans une eau à hauteur des genoux ne s’oublie pas rapidement, mais vous pouvez également attraper ce poisson en lançant des poissons-nageurs courts et dodus sur des lits de cornifle nageante dans des eaux plus profondes.
 

Brochet et Maskinongé

Le grand brochet passe le début du printemps dans des eaux peu profondes près du littoral, attendant que les eaux se réchauffent avant de s’aventurer vers les fonds rocheux, les bordures et les lits de végétation pour pourchasser tout ce qui nage. On trouve le brochet dans tout le lac des Bois, mais les principaux tas de pierres du lac au sud de Kenora sont reconnus pour produire des poissons de 76 à 101 centimètres jusqu’en septembre. Les grands brochets mordront à un large éventail de leurres allant des leurres à dandiner lancés à travers des eaux herbeuses peu profondes jusqu’aux poissons-nageurs plongeants que l’on traîne le long des dépôts.

Le fonctionnement est sensiblement le même pour les maskinongés. Assurez-vous seulement d’augmenter la taille de votre canne, de votre manivelle et de vos leurres avant de tenter d’interagir avec ces prédateurs dentés. Le lac des Bois est considéré comme l’un des meilleurs endroits au monde où pêcher le maskinongé, alors qu’une bonne journée peut être synonyme de plusieurs poissons de plus de 101 centimètres. On les trouve partout sur le lac, alors qu’ils chassent des poissons-appâts comme le cisco et des poissons-gibiers comme le touladi et le doré, et l’un des meilleurs secteurs se situe au sud de la péninsule Aulneau, autour de la région de Morson. À peu près n’importe quelle technique fonctionnera pour prendre le maskinongé, qu’il s’agisse de présentations à la surface de l’eau ou de pêche à la traîne avec des poissons-nageurs de 25 centimètres, mais la pêche à la dandinette avec de gros appâts de plastique souple comme un appât Bondy devient populaire à l’automne autour du courant des endroits rétrécis.


Pêche sur la glace

En hiver, le doré est l’espèce la plus populaire, mais la pêche est également excellente pour le touladi, le brochet, la marigane, la perchaude, le corégone et la barbotte. La surface du lac est beaucoup plus calme en hiver qu’en été, mais tous les jours, des pêcheurs se rendent à leurs emplacements favoris en motoneige, à pied ou même en camion en empruntant des routes déneigées sur la glace. Northwest Outfitters à Kenora loue des maisons de pêche Ice Castle qui ressemblent à des roulottes conçues pour la pêche sur la glace. Les commodités incluent un réfrigérateur, un four à micro-ondes, une cuisinière, un téléviseur et une salle de bains. Plusieurs pourvoyeurs à Kenora ainsi qu’à Sioux Lookout, Nestor Falls et Morson accueillent les pêcheurs en hiver et leur offrent un éventail de services. Visitez le pays du soleil couchant pour explorer les possibilités de pêche sur la glace sur le lac des Bois.


Pavillons


La pêche est si bonne sur le lac des Bois que vous pouvez séjourner dans un motel à Kenora, mettre votre bateau à l’eau à la marina et simplement naviguer et explorer. Si vous êtes un pêcheur d’expérience, les chances que vous rencontriez des poissons de votre espèce cible, des plus petits à ceux de taille trophée, sont excellentes. Si vous désirez accroître vos chances, séjournez dans l’un des centres de villégiature au bord du lac. Il y a plus de 30 centres de villégiature accessibles par bateau ou par voiture, allant de chalets meublés rustiques jusqu’aux lieux d’hébergement haut de gamme avec des salles à manger formelles qui servent des repas gastronomiques, qui sont fin prêts à répondre aux besoins des pêcheurs. Le personnel des pavillons vous indiquera les emplacements possibles sur des cartes de pêche pour vous orienter dans la bonne direction. La plupart des pavillons sont affiliés à un service de guide ou comptent des guides de pêche parmi les membres de leur personnel. Étant donné l’immense taille du lac et l’impressionnante quantité d’options de pêche, opter pour un guide constitue une voie rapide pour faire l’expérience de ce que le lac des Bois a à offrir.


Crawford's Camp

Ces cabines meublées luxueuses à la sortie de l’autoroute 71 à Sioux Narrows procurent un accès aux eaux claires et profondes de la baie Whitefish. C’est un excellent endroit pour cibler le touladi, mais la pêche à l’achigan, au doré et au maskinongé est également exceptionnelle. Le propriétaire de Crawford’s Camp, Matt Rydberg, est un excellent pêcheur et peut aider les clients à trouver les poissons durant la saison en eaux libres ainsi que durant la saison de la pêche sur la glace.
 

Ash Rapids Lodge

Situé sur le bras ouest de la baie Ash au sud de Kenora, le pavillon Ash Rapids est le point central d’un labyrinthe d’îles et de baies où les conditions de pêche au doré, à l’achigan, au brochet et au maskinongé sont excellentes. Il donne aussi accès au lac Shoal et à sa formidable pêche à l’achigan à grande bouche et au brochet par l’entremise des rapides Ash. Lorsque vous choisissez entre un plan européen ou une pension complète, gardez en tête que leur salle à manger-restaurant est reconnue pour sa cuisine exquise.
 

Wilderness Houseboats

Louer une caravane flottante est comme si on possédait un chalet mobile sur l’eau. Wilderness Houseboats possède une flotte de bateaux allant jusqu’à 19,5 mètres (64 pieds) qui peuvent loger une douzaine de pêcheurs ou plus. Vous pouvez pêcher directement de la caravane flottante ou tirer un bateau plus petit pour explorer les eaux dans la région de Morson. Prenez une pause de la pêche en accostant sur l’une des plages du lac. Une caravane flottante constitue un moyen unique et amusant de passer du temps avec des amis et la famille et d’explorer les eaux fécondes du lac des Bois.


Wiley Point Lodge

Ce centre de villégiature éloigné et haut de gamme se situe au cœur du bras ouest du lac et offre un service, des repas et un hébergement cinq étoiles. Accessible depuis Sioux Narrows ou Kenora, le pavillon Wiley Point est accessible par bateau seulement au cœur d’excellentes conditions pour la pêche au doré et au maskinongé. Les commodités incluent un spa, un sauna et des services de massothérapie. Les clients peuvent pêcher dans des bateaux de fibre de verre de six mètres propulsés par des moteurs hors-bord de 135 chevaux.

 

Voyez une liste complète des pavillons et centres de villégiature sur le site Web du pays du soleil couchant.

Mis à jour : 25 mars 2022

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.