Découvrez les Conditions de Pêche Incroyables dans la Région de Muskoka

Un homme tient un grand brochet lors d'un voyage de pêche à Muskoka

Crédit photo : Scott Gardner
Emplacement : Muskoka

À environ deux heures de route au nord de Toronto, Muskoka correspond à la partie est de l’emblématique région des chalets de l'Ontario. La région s’étend de la  baie Georgienne à la frontière ouest du parc provincial Algonquin, et englobe près de 6 500 kilomètres carrés.

Le paysage de Muskoka passe de forêts boréales épaisses au type de rivages rocheux et d’arbres balayés par le vent immortalisés dans les peintures canadiennes classiques. Muskoka est aussi parsemée de quelque 1 600 lacs incroyables, dont la plupart possèdent des rampes de mise à l’eau ou un accès public. Les pêcheurs aventureux peuvent ainsi lancer leur ligne à l'eau pratiquement n’importe où.

Les trois plus grosses étendues d’eau de la région sont les lacs Muskoka, Rosseau et Joseph, qui ont tous plus de 20 kilomètres de long et sont reliés par un réseau de rivières et d’écluses. Ces « trois gros » lacs de Muskoka sont connus pour les somptueuses maisons de vacances que possèdent les riches et célèbres, y compris des athlètes professionnels, des musiciens superstars et des célébrités d’Hollywood. Cela a fait croire à certains que les lacs Muskoka, Rosseau et Joseph sont le terrain de jeux extérieur exclusif des biens nantis et qu’il est peu probable qu’ils offrent de bonnes conditions de pêche. Rien ne saurait être plus loin de la vérité. Au cours des dernières années, les pêcheurs ont découvert que les trois gros lacs offrent certaines des meilleures conditions de pêche en Ontario, y compris des touladis, dorés et grands brochets de taille trophée.

Les lacs de pêche de Muskoka sont de toutes les formes et de toutes les tailles. Ils vont des vastes étendues et rives développées des trois gros jusqu’aux canaux rocheux et aux îles que l’on trouve près de la baie Georgienne, en passant par les petits lacs d’arrière-pays que seuls quelques rares randonneurs ou de canoteurs aperçoivent. Il est possible de pêcher tous les poissons-gibiers les plus populaires de l’Ontario dans les lacs et rivières de Muskoka, mais la pêche est particulièrement bonne pour l’achigan à petite et grande bouche, le doré, le touladi et le grand brochet. Voici quelques conseils et techniques de pêche d’experts à l’échelle locale pour ces cinq espèces populaires, en plus de certains des meilleurs endroits où les attraper. Voilà tout ce que vous devez savoir pour préparer un voyage de pêche inoubliable dans la région de Muskoka.

Lorsque vous planifiez votre voyage de pêche, n’oubliez pas de consulter les règlements de la pêche de la région pour connaître les limites et saisons correspondant à chaque espèce, qui peuvent varier d’une année à l’autre. L’outil ON-Pêche de l'Ontario constitue une excellente ressource pour les pêcheurs. Cet outil vous permet de chercher une étendue d’eau, puis de voir les espèces à pêcher, les règlements, des cartes et autres renseignements pour planifier votre voyage.

L’Ontario s’aligne de façon sécuritaire avec les mesures de santé publique et de sécurité concernant la COVID-19.

Veuillez vérifier directement auprès de l’exploitant de l’entreprise avant votre voyage. Obtenez dès maintenant les renseignements les plus à jour.

Pêche à l’achigan à petite bouche dans la région de Muskoka


L'achigan à petite bouche est reconnu pour sa force remarquable et sa tendance à effectuer des sauts spectaculaires en secouant la tête, ce qui en fait un favori des pêcheurs de partout. Les centaines de lacs rocheux de Muskoka procurent un habitat idéal pour l’achigan à petite bouche, et les biologistes parlent de la population locale comme étant « abondante ». En termes de pêche, cela signifie que les achigans à petite bouche sont présents dans presque l’ensemble des lacs et des rivières de la région, souvent en grand nombre.

Les jeunes achigans à petite bouche sont extrêmement agressifs et peuvent être pêchés à partir des quais et du rivage, ce qui en fait une première prise mémorable pour de nombreux enfants et débutants. Pourchasser de plus gros achigans demande un peu plus d’expérience. Les pêcheurs d’achigan sérieux doivent être prêts à pêcher tant dans des eaux peu profondes que profondes. C’est dans les eaux peu profondes que l’on trouve les proies de l’achigan à petite bouche — incluant les ménés, les écrevisses, les sangsues et les insectes aquatiques — en plus grande quantité. Toutefois, lorsque la saison de l’achigan débute à Muskoka à la fin juin, les eaux peu profondes sont à ce moment devenues inconfortablement chaudes pour les gros achigans à petite bouche. Ils s’attardent donc dans les eaux profondes (environ 4,6 à 7,7 mètres de profondeur), mais effectuent des voyages périodiques dans les eaux peu profondes pour se nourrir abondamment. Ces excursions gastronomiques peuvent se produire en tout temps, mais sont plus susceptibles de se produire par temps nuageux, à l’aube et au crépuscule, ainsi que les jours de grand vent.

Les emplacements de prédilection de l’achigan à petite bouche dans les eaux profondes incluent les récifs rocheux, les ruptures de pente abruptes et les pointes en pente douce. Les meilleures techniques de pêche en eaux profondes incluent le lancer de poissons-nageurs plongeants pour eaux profondes, les poissons-nageurs lourds et les leurres sautillants près du fond. Les leurres locaux les plus populaires sont, de loin, les leurres souples aux couleurs d’écrevisse et les leurres Ned Rig. Certaines des meilleures zones en eaux peu profondes pour pêcher l’achigan à petite bouche sont les embouchures des anses, les vastes zones peu profondes contenant des rochers éparpillés ou de la végétation et des baies sablonneuses — y compris durant les périodes paisibles aux plages populaires pour la baignade. Les meilleurs leurres pour pêcher en eaux peu profondes incluent les leurres rotatifs, les appâts en forme de ménés et différents leurres de surface. La pêche à la mouche pour attraper l’achigan à petite bouche avec des mouches de type popper, patineur et streamer se révèle également très efficace. En fin de compte, dans la région de Muskoka, aucun poisson n’est aussi abondant et coopératif que le combatif achigan.

Secteurs névralgiques où pêcher l’achigan à petite bouche à Muskoka

Pêche au doré dans la région de Muskoka


Le doré Le doré est le poisson-gibier le plus recherché au Canada, et cela est certainement vrai à Muskoka. Il est possible de trouver le doré dans toute la région, bien que bon nombre des meilleurs lacs et rivières se trouvent dans l’ouest, plus près de la baie Georgienne. La saison du doré commence au milieu ou à la fin du mois de mai, et cette pêche printanière peut être rapide et trépidante. Les meilleurs endroits où pêcher le doré en début de saison dans les lacs du Bouclier canadien de la région de Muskoka incluent les rivages de gravier ou d’éboulis (en particulier ceux exposés au vent), les ruisseaux d’anses à fond de gravier, les récifs rocheux peu profonds et les fonds plats peu profonds près de ces secteurs. À mesure que la saison avance, le doré migre vers des eaux plus profondes, où il se nourrit principalement de ménés et de jeunes poissons-gibiers. De l’été jusqu’au milieu de l’automne, les emplacements classiques où trouver du doré à Muskola incluent les récifs en pente douce, l’extrémité des longues pointes en pente douce, les hauts-fonds au milieu des lacs ainsi que les canaux entourant les petites îles.

La façon la plus productive en tout temps d’attraper du doré à Muskoka consiste à  lancer un simple leurre à tête plombée muni d’un méné, d’une sangsue ou d’un ver de plastique souple. Une deuxième façon pratiquement tout aussi productive consiste à pêcher à la traîne avec un ver de terre sur un harnais rotatif (que les gens du coin appellent « harnais à ver »). Pour les pêcheurs qui préfèrent les leurres artificiels, pêcher à la traîne en eaux mi-profondes ou suspendre des leurres en forme de méné (par exemple X-Rap de Rapala ou Wally Diver de Cotton Cordell) est souvent tout aussi efficace. Une excellente stratégie consiste à pêcher à la traîne dans les secteurs favorables pour prendre du doré, puis de passer à la pêche à la ligne une fois que vous avez repéré un groupe de poissons. Et si vous réservez quelques poissons pour votre souper, vous comprendrez pourquoi le doré est si populaire.

Secteurs névralgiques où pêcher le doré à Muskoka

Pêche au touladi dans la région de Muskoka


Profilé, puissant et joliment tacheté, avec des couleurs allant du vert au gris en passant par le pourpre, le touladi est l’une des prises les plus prestigieuses de Muskoka. Le touladi ne peut vivre que dans des eaux profondes et froides, ce qui signifie que la région de Muskoka se trouve à l’extrémité sud de leur étendue. On retrouve tout de même ces gros poissons dans de nombreux lacs de Muskoka d’une profondeur de plus de 18 mètres, ce qui leur procure le refuge dont ils ont besoin. Plus un lac est grand et profond, plus les touladis que vous y trouverez seront gros. De façon générale, les touladis de la région pèsent de 2,2 à 4,5 kilos, mais il est fort possible d’attraper un poisson de plus de 9 kilos, en particulier dans les trois gros lacs que sont les lacs Muskoka, Rosseau et Joseph. Et impossible de ne pas reconnaître le coup sec que donne un gros touladi, qui fait plier votre canne en deux et entame une lutte acharnée.

La pêche sur la glace pour le touladi est très populaire à Muskoka, du début de la saison le 1er janvier jusqu’au milieu ou à la fin du mois de mars. En hiver, les touladis ont tendance à se concentrer sur les pointes abruptes, les buttes profondes et les trous profonds dans les sections aux eaux autrement peu profondes. Ils peuvent nager dans des eaux aussi peu profondes que 6 mètres, mais on les retrouve plus souvent à des profondeurs de 12 à 18 mètres. Les meilleurs leurres pour la pêche sur la glace à Muskoka sont les ménés vivants, les cuillères à dandiner et les leurres souples blancs. Un sonar pour la pêche sur la glace se révèle également très utile pour repérer les emplacements de touladis sur de grands lacs. Peu après le dégel, habituellement à la fin avril, lorsque l’eau est encore très froide, il est possible de trouver le touladi dans les eaux peu profondes. Au cours de cette période brève, mais excitante, les pêcheurs peuvent attraper le touladi — parfois même de la rive — en lançant des cuillères légères et des appâts ménés. Dès le début du mois de mai, les poissons retournent dans les eaux profondes et froides. Jusqu’à la fin de la saison à la fin septembre, vous les trouverez près des mêmes endroits qu’en hiver — ruptures de pente, buttes et trous — sauf dans des eaux d’une profondeur de 12 à 30 mètres. Durant cette période de l’année, la tactique la plus populaire consiste à pêcher à la traîne avec de grosses cuillères. Vous pourriez devoir patienter longtemps avant d’établir un contact, mais attraper un gros touladi constitue une expérience de pêche réellement mémorable.

Secteurs névralgiques où pêcher le touladi à Muskoka

Pêche à l’achigan à grande bouche dans la région de Muskoka


L'achigan à grande bouche est sans contredit le poisson-gibier le plus sous-estimé de Muskoka. Les achigans à grande bouche sont presque aussi abondants que leurs cousins, les achigans à petite bouche, mais sont souvent plus agressifs et mordent à un plus large éventail de leurres. Et une fois qu’ils ont mordu, les achigans à grande bouche sont des combattants belliqueux. En outre, même si les pêcheurs inconditionnels d’achigan sont reconnus pour leurs gros bateaux de pêche tape-à-l'œil, partout dans la région de Muskoka vous pouvez profiter d’une bonne pêche à l’achigan à grande bouche avec de petites embarcations (y compris des canots et kayaks). Vous pouvez même pêcher depuis les quais ou le rivage.

À la différence de leurs cousins des eaux froides, les achigans à grande bouche préfèrent les eaux chaudes, peu profondes et herbeuses. Dès l’ouverture de la saison à la fin juin, vous trouverez habituellement les achigans à grande bouche dans les parties les plus chaudes et les moins profondes des lacs. Même si les lacs de Muskoka ont tendance à être froids et rocheux, ils possèdent presque tous au moins quelques sections peu profondes, où le fond est sablonneux ou boueux. C’est là où vous trouverez habituellement l’achigan à grande bouche. Ces poissons privilégient particulièrement les lignes herbeuses à l’extrémité des eaux plus profondes, les baies peu profondes à la végétation intense ou abritant des nénuphars, ainsi que les eaux peu profondes à l’ombre des arbres ou des quais. Dans les eaux où la végétation est clairsemée, quelques leurres favoris pour prendre l’achigan à grande bouche incluent les  poissons-nageurs, les leurres rotatifs et les vers « wacky » de plastique souple. Pour la pêche à proximité de la végétation, il est essentiel de se munir de quelques  leurres anti-herbe pour achigan, y compris les cuillères anti-herbe, les turluttes avec montage texan, de plastique souple et pliables. Pêcher l’achigan à grande bouche à la mouche est également un sport formidable, en particulier avec des mouches de surface. Pour de nombreux pêcheurs de la région de Muskoka, rien ne rime plus avec été qu’une journée chaude passée à lutter contre un achigan à grande bouche robuste.

Secteurs névralgiques où pêcher l’achigan à grande bouche à Muskoka

Pêche au grand brochet dans la région de Muskoka


Dans la majorité des lacs de Muskoka, le plus gros poisson et le principal prédateur est le grand brochet. Longs et puissants, munis d’une bouche dentée surdimensionnée, les brochets sont constitués pour manger à peu près tout ce qui nage dans — ou sur — l’eau. Dans les plus petits lacs surpeuplés de brochets de la taille d’un manche de marteau, certains pêcheurs les considèrent comme une nuisance. Mais dès que les grands brochets atteignent une taille supérieure à 61 cm, ils sont alors en voie de devenir de formidables poissons-gibiers. Dans presque tous les lacs de Muskoka possédant une population de brochets, vous trouverez des poissons de plus de 91 cm, et ces brochets de taille trophée sont communs dans les plus grosses étendues d’eau.

La saison du brochet commence au milieu ou à la fin du mois de mai. À ce moment, la plupart des brochets — incluant les plus gros — se trouvent dans des eaux peu profondes et se nourrissent abondamment après une période de fraie épuisante. Les principaux emplacements incluent les lignes herbeuses et les pointes herbeuses près des baies très peu profondes (0,3 à 0,6 mètre de profondeur), les barres rocheuses peu profondes et les fonds plats à l’extérieur des baies peu profondes, en particulier celles à la végétation émergente. Les leurres populaires pour le brochet en début de saison incluent les cuillères, les gros leurres rotatifs et les appâts ménés suspendus. À mesure que la saison avance, les brochets plus petits demeurent dans ces mêmes zones, mais les plus gros se déplacent dans des eaux plus profondes. De la mi-juin jusqu’à l’automne, il est possible d’attraper les gros brochets de Muskoka en lançant une ligne ou en pêchant à la traîne autour des récifs rocheux dans des eaux d’une profondeur de 4,6 à 7,6 mètres, dans des pointes herbeuses ou rocheuses en eaux profondes, dans des lits de végétation submergée (en particulier autour des îles) et aux embouchures de flux entrants. Les leurres populaires pour rejoindre ces poissons en eaux plus profondes incluent les gros poissons-nageurs, des cuillères lourdes et des leurres rotatifs, ainsi que de gros poissons-nageurs de plastique souple. Vous pourriez également vous faire surprendre et attraper un gros brochet lorsque vous pêchez le touladi ou le doré en été, et le fait de voir la tête géante et le long corps épais d’un brochet de taille trophée émerger de l’eau procure toute une sensation.

Secteurs névralgiques où pêcher le grand brochet à Muskoka

Hébergements pour pêcheurs à Muskoka 


La région de Muskoka possède une variété d’endroits où séjourner qui s’occupent de répondre aux besoins des pêcheurs et des amateurs de plein air. Ces hébergements au bord de l’eau vont d’hôtels offrant tous les services aux douillets chalets meublés qui conviennent aux familles, aux couples ou aux groupes de pêcheurs passionnés. Bon nombre possèdent également des rampes de mise à l’eau et des quais, et peuvent vous mettre en contact avec des guides de pêche du coin.

Centre de villégiature Bayview Wildwood

Toute l’année, des escapades en format tout inclus au lac Sparrow comprennent des forfaits de pêche avec boîtes à lunch et location de bateau. Faites votre choix parmi des chambres, des suites et des chalets.

Blue Water Acres

Chalets quatre-saisons au bord de l’eau à Lake of Bays offrant de nombreuses commodités comme une plage privée, des installations d’amarrage ainsi qu’une rampe de mise à l’eau à proximité et la location d’embarcations.

Forest Rock Cottage Resort

Chalets à une, eux et trois chambres pour familles au bord du lac Three Mile, avec plage privée, promenade, cabane tiki et location de bateaux et quais. Animaux de compagnie acceptés.

Healey Lake Lodge and Market

Cabines de deux et trois chambres avec vue sur le lac, emplacement à feu de camp, patios et une grande terrasse au bord du lac, en plus d’un nouveau marché de campagne avec boucher, boulangerie et table chauffante sur place.

Muskoka Waterfront Retreat

Chambres, chalets et suites quatre-saisons sur la rive sablonneuse de la baie Dwight. Les types d’hébergement vont des chalets rustiques traditionnels avec patios privés jusqu’aux suites modernes avec spa intérieur. 

Little Hawk Resort & Marina

Chalets de deux et trois chambres avec cuisine, salon, patio privé et barbecue, avec accès au petit lac Hawk et au grand lac Hawk ainsi qu’aux sentiers de motoneige populaires.

Chalets Muskoka Shores

Chalets meublés qui acceptent les animaux de compagnie situés dans une anse paisible sur le lac Three Mile, qui offrent différentes activités, notamment des forfaits de pêche et de pêche sur la glace.

Severn Lodge

Situé au bord de la fosse Gloucester, un lac dans le canton de la baie Georgienne, avec chambres, suites et chalets, qui offre des forfaits avec commodités et tout inclus. Les installations à disposition des clients incluent des canots, des kayaks, une plage sablonneuse et des installations d’amarrage.

Sherwood Inn

Bon nombre des chambres et chalets de cet établissement situé sur la rive du lac Joseph ont un foyer au bois. Les commodités incluent une plage, des installations d’amarrage et des feux de camp chaque jour.

Centre de villégiature Sunnylea

Chalets à une, deux et trois chambres avec cuisine complète, foyer et patio, ainsi qu’une piscine qui surplombe le lac Little à Port Severn. La location d’embarcations et une rampe de mise à l’eau sont également offertes. 

Taboo Muskoka

Hôtel à services complets ouvert à l’année au bord du lac Muskoka avec hébergement moderne et élégant, offrant du golf et du tennis ainsi que tous les sports nautiques et des installations d’amarrage. 

 

Pour de petites cartes en ligne des lacs de Muskoka, cliquez ici et trouvez le nom des lacs répertoriés.

Mis à jour : 5 mai 2022

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.