Parc Provincial Algonquin

Plus ancien parc provincial du Canada, le parc Algonquin s’étend sur 7 600 km2. Les visiteurs y viennent pour pêcher, observer les animaux et les oiseaux, se promener et faire de la grande randonnée, camper et visiter les musées du parc. Quelle que soit la raison de votre visite, le parc Algonquin offre une multitude d’activités qui vous occuperont pendant plusieurs jours.

Le parc provincial Algonquin et ses vingt sentiers de randonnée et trois pistes cyclables sont un véritable paradis pour les amateurs de plein air. Ses 1 200 km de ruisseaux et ses 1 500 lacs abritent plus de 54 espèces de poissons. Vous pouvez y pêcher, vous baigner et observer les oiseaux. En quête d’aventure? Laissez-vous tenter par les descentes en canot en eau vive dans le parc. Et ne manquez pas les visites guidées offertes par les gardiens du parc de juin à la fête du Travail.

Si vous passez la nuit dans le parc, levez les yeux vers le ciel une fois la nuit tombée. La pollution lumineuse étant limitée, les visiteurs ont une vue claire des étoiles et des planètes dans le ciel ontarien. Et ne laissez pas l’hiver vous empêcher de profiter du parc Algonquin. Vous y trouverez des pistes de ski de fond, une patinoire et une piste de hockey sur glace, et même la possibilité de faire du traîneau à chiens.

Situé près de la ville de Whitney, dans le Centre-Sud de l’Ontario, le parc Algonquin est facilement accessible en voiture. La route 60, qui traverse la partie sud du parc, est ouverte toute l’année. Vous pouvez également accéder au parc par l’entrée ouest depuis Whitney et par l’entrée est depuis la ville de Dwight. Les autres routes qui permettent d’accéder au parc sont les routes 11 et 17, juste au nord du parc Algonquin.

Il faut un permis pour accéder au parc Algonquin pendant la journée ou pour y camper.

Pour obtenir des renseignements à jour sur le parc Algonquin, nous vous recommandons de consulter la page du parc provincial Algonquin sur le site Web de Parcs Ontario. Pour obtenir de l’information sur les activités et lieux d’intérêt à explorer dans le parc, continuez à faire défiler l’écran pour voir ce que recommande Destination Ontario.

Un couple pagayant le long d'une voie navigable pittoresque

COVID-19 : Il est important de se protéger et de protéger les autres.

De nombreuses expériences touristiques exigent une réservation ou ont mis en place des restrictions en raison de la pandémie de COVID 19. Il est important de vérifier directement auprès de l’exploitant de l’entreprise touristique avant votre voyage. Obtenez dès maintenant les renseignements les plus à jour.

En savior plus Parc Provincial Algonquin

Après avoir profité du plein air, vous aurez besoin d’un endroit pour dormir. Le parc Algonquin offre de nombreuses possibilités de camping. Les sites sont tous différents. Vous pouvez camper dans des terrains de camping aménagés (accessibles en voiture) avec toilettes à chasse d’eau, électricité et buanderies. Vous pouvez aussi essayer le camping en yourte; les tentes ont le chauffage, l’électricité, de la place pour six personnes et un foyer, et vous permettent de faire l’expérience unique de dormir en plein air. Les sites de camping de départ sont destinés à un usage de courte durée par les campeurs de l’arrière-pays qui n’ont pas pu commencer leur randonnée parce qu’il était trop tard ou que les conditions météorologiques étaient défavorables.

Les campings accessibles par canot se situent à un niveau entre les sites aménagés et les sites de l’arrière-pays. Ils vous donnent la possibilité de vous aventurer un peu plus profondément dans l’intérieur du parc tout en étant à proximité des terres aménagées. Ces sites sont parfaits pour tous ceux qui veulent perfectionner leurs compétences ou qui ont des enfants qui ne peuvent pas pagayer très loin.

Si vous êtes à la recherche d’une grande aventure, allez camper dans l’arrière-pays. Vous pourrez dormir dans des cabanes de gardes forestiers ou sous une tente. Aucun terrain de camping de l’arrière-pays n’a accès à l’électricité ou à l’eau courante. Lorsque vous campez dans cette zone, sachez que les canettes et les bouteilles sont interdites. N’oubliez pas que vous ne devez laisser aucune trace de votre passage, alors remballez tout ce que vous avez apporté, y compris le papier de toilette. Après votre départ, seules des traces de pas devraient témoigner de votre présence.

Si vous n’aimez pas camper, il y a trois chalets dans le parc : Arowhon Pines Resort, Bartlett Lodge et Killarney Lodge. Tous offrent des repas et sont ouverts en saison.

Vous ne vous y attendez peut-être pas, mais le parc provincial Algonquin offre plusieurs expériences artistiques et culturelles à l’intérieur de ses frontières. Le centre d’accueil du parc vous permet d’en apprendre davantage sur l’histoire du parc et les peuples autochtones, premiers habitants de la région. Il propose également des expositions spéciales, un théâtre et une terrasse d’observation pour admirer les vues du parc. Le centre d’accueil comporte également une librairie et un restaurant.

Le musée des bûcherons du parc Algonquin raconte l’histoire de la région depuis les débuts de l’exploitation forestière jusqu’à la gestion actuelle des forêts. Vous pouvez regarder un film, puis marcher jusqu’à un camp de bûcherons reconstitué où vous trouverez des exemples de machine d’exploitation forestière. Les amateurs d’art sont invités à visiter le centre d’art Algonquin, qui présente des œuvres d’artistes de la faune et de la nature. On y trouve également des expositions annuelles qui établissent un lien entre l’art et la nature sauvage canadienne.

Il y a plusieurs magasins en bordure du parc où vous pouvez vous procurer de la nourriture ainsi que des articles de pêche ou de camping ou louer des vélos. Toutefois, en hiver, le temps peut être froid et neigeux, et le chasse-neige ne dégage pas toutes les routes du parc. Ainsi, il est possible que certaines zones ne soient pas accessibles en hiver. La route 60 est déneigée, sablée et salée pendant l’hiver. La température maximale moyenne en janvier est de -8 degrés Celsius et la température minimale moyenne, de -21 degrés Celsius.

Le printemps arrive un peu tard dans le parc provincial Algonquin en raison de son altitude élevée. La saison la plus appréciée est l’été, où la température maximale moyenne en juillet atteint 22 degrés Celsius et la température minimale moyenne, 10 degrés. L’automne est doux et parfait pour regarder les feuilles changer de couleur, mais nous sommes persuadés que votre excursion sera parfaite et mémorable, peu importe le moment de votre visite.

Explorez l'Ontario plus en profondeur par l'entremise de nos visiteurs

Étiquetez vos photos au moyen de #DécouvrirON pour inspirer les autres.

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal.