Huit itinéraires de moto panoramiques jusqu’au canyon Ouimet

Vue imprenable sur le canyon Ouimet avec forêt et lacs en arrière-plan.

Emplacement : Ouimet Canyon

Le fait de se rendre jusqu’au canyon Ouimet à partir de la région de Toronto procure parmi les meilleures balades à moto en Ontario. Bien qu’il soit impossible d’inclure toutes les routes et vues formidables que vous pourriez parcourir et voir durant votre voyage, la liste qui suit constitue un bon point de départ.

Autoroute 108 de la Transcanadienne jusqu’à la jonction des autoroutes 108 et 639, puis sur l’autoroute 546S jusqu’à Iron Bridge

Cet itinéraire vous conduit vers le nord à partir de la Transcanadienne à travers Elliot Lake. La route est pavée jusqu’à Elliot Lake et recouverte d’un enduit superficiel par la suite, mais elle reste tout de même très praticable. L’itinéraire est montagneux, sinueux, éloigné, et procure un pur plaisir. Une bonne partie de la route a probablement été construite à l’origine pour l’exploitation forestière. Assurez-vous de vous procurer de la nourriture et de l’essence à Elliot Lake, parce qu’il n’y a pas beaucoup de commerces par la suite jusqu’à ce que vous atteigniez Iron Bridge, de retour sur la Transcanadienne. L’itinéraire fait 192 kilomètres, mais il n’ajoute que 136 kilomètres puisque les motocyclistes devraient se rendre jusqu’à Iron Bridge le long de la Transcanadienne de toute façon. Le trajet vaut amplement les kilomètres et le temps supplémentaires.

Autoroute 129 de la région d’Algoma

Roulez vers le nord sur l’Highway 129 à partir de la Transcanadienne jusqu’aux chutes Aubrey, visitez les chutes (elles valent la petite randonnée), puis redescendez sur l’autoroute 129. Vous aurez ainsi parcouru la meilleure partie de l’autoroute 129 dans les deux directions. Cette route, souvent appelée la « queue du dragon de l'Ontario », est très prisée des motocyclistes. Si vous campez, il est possible de le faire gratuitement sur les terres de la Couronne. Parcourir le tronçon le long de la rivière Mississagi est magique. L’autoroute serpente à travers des falaises ascendantes d’un côté et la rivière de l’autre. Sa topographie vallonnée et ses virages vous font constamment vous demander quelle direction prendra la route au sommet de la prochaine colline. Assurez-vous de faire un arrêt au poste de traite du lac Tunnel pour mettre de l’essence et vous procurer des fournitures, en particulier si vous vous rendez jusqu’à Chapleau. Cet itinéraire est sportif. Il est magnifique. Il correspond à tout ce que vous souhaitez d’une route formidable pour faire de la motocyclette.

Autoroute 556 à partir de l’autoroute 129 jusqu’à la Transcanadienne

Une partie de l’autoroute 556 est à deux voies, et une partie est une route secondaire pavée sur laquelle vous trouverez à l’occasion du gravier ou du sable. Comme la forêt jouxte la route à de nombreux endroits, il y a quelques angles morts. Les débutants tout comme les motocyclistes aguerris devront s’en méfier. Des animaux sauvages comme des cerfs pourraient également ne pas être visibles, alors roulez prudemment, en particulier à l’aube et au crépuscule. Et si vous voyez un rocher noir bouger, il s’agit probablement d’un ours, alors faites attention. Sur le plan technique, cet itinéraire n’est pas difficile, mais il est agréable.

Autoroute 638 au nord de Bruce Mines

Si vous ne vous rendez pas jusqu’à l’île St-Joseph, il s’agit d’un excellent itinéraire de rechange de 60 kilomètres qui vous ramène jusqu’à la Transcanadienne avec un sourire accroché au visage. Si vous aimez sortir des artères principales pendant un moment pour voir de beaux paysages, vous adorerez ce détour agréable sur une route sportive et sinueuse.

Île St-Joseph

Parcourir l’île St-Joseph équivaut à une boucle de 86 kilomètres sur l’autoroute 548, qui vous amène sur l’île, puis de retour à votre point de départ. Il ne s’agit pas d’un détour pour les amateurs de raclage de genoux à la recherche de sensations fortes. Il s’agit plutôt d’une balade décontractée autour d’une île avec beaucoup d’histoire. Si vous arrivez du sud, vous devriez l’apercevoir à environ 20 kilomètres après Bruce Mines. Vous pouvez vous arrêter à plusieurs endroits pour le repas du midi. Vous voudrez également visiter certaines attractions, notamment le musée de l’île St-Joseph, le sanctuaire d’oiseaux migrateurs de l’île St-Joseph et le Lieu historique national du Fort-St.Joseph.

La Transcanadienne de Sault à Wawa

Ce tronçon de la Transcanadienne équivaut à 224 kilomètres de balade pittoresque. Les courbes sont longues et amples et vous conduisent près du rivage jusqu'à des points de vue panoramiques au-dessus du lac Supérieur. Plus d’une fois, vous serez émerveillés par les éblouissantes falaises rocheuses du Bouclier canadien qui surgissent du paysage. C’est une très jolie balade. En chemin, il vaut la peine de visiter les pictogrammes du rocher Agawa dans le parc provincial du Lac-Supérieur, un site ojibwé sacré qui date des 17e et 18e siècles. De plus, Wawa est un excellent endroit où se procurer de la nourriture et mettre de l’essence. Et tandis que vous y êtes, vous pouvez visiter la bernache géante de Wawa

Autoroute 585, un peu à l’ouest de Nipigon jusqu’à Pine Portage

Il s’agit d’un voyage aller-retour de 75 kilomètres à travers un terrain vallonné et sinueux. La route est recouverte d’un enduit superficiel, donc très bonne. Si vous avez besoin d’une pause de l’autoroute principale, ce détour vous donnera la chance d’admirer de magnifiques paysages du Nord de l'Ontario et vous permettra peut-être d’apercevoir un orignal ou un ours pour faire bonne mesure.

Autoroute 587 de la Transcanadienne jusqu’à Silver Islet et au parc provincial Sleeping Giant

Cet itinéraire de 75 kilomètres le long de l’autoroute 587 depuis la Transcanadienne vous conduit jusqu’à la municipalité de Silver Islet et au parc provincial Sleeping Giant. Il vaut la peine de faire cette balade pour se renseigner sur son passé riche en histoire. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un parcours difficile sur le plan technique, vous circulez à travers des paysages magnifiques. Vous pouvez camper au parc provincial Sleeping Giant. Vous profiterez également de remarquables conditions de randonnée dans le parc.

Et cela nous conduit à notre destination : le canyon Ouimet

Situé dans le parc provincial Ouimet Canyon,

à 82,5 kilomètres au nord-est de Thunder Bay (du côté de Toronto), le canyon se trouve à environ 11 kilomètres de la Transcanadienne, sur la route Ouimet Canyon à Dorion. Suivez la signalisation sur cette route secondaire sinueuse et pavée — oui, elle est agréable à parcourir — et vous arriverez à un stationnement pavé. Pour vous rendre jusqu’au canyon, vous devrez parcourir à pied un sentier en boucle facile de 1,8 kilomètre qui comprend des ponts, des passerelles et des promenades, et qui se termine par plusieurs plateformes depuis lesquelles vous jouissez d’excellentes vues sur le canyon.

Le canyon Ouimet date d’un million d’années, à l’époque glaciaire, et abrite de rares fleurs alpines et des plantes arctiques que l’on trouve normalement beaucoup plus au nord. La largeur du canyon est d’environ soixante et une fois la longueur d’une motocyclette Harley Davidson Road Glide. Sa hauteur est environ deux fois celle des chutes Niagara et, il est aussi long que le quart de la hauteur du mont Everest s’il était couché sur le côté.

Sur le chemin du retour, empruntez le détour jusqu’au canyon Eagle et visitez ses deux ponts suspendus époustouflants au-dessus du fond du canyon. C’est encore plus amusant lorsqu’il vente. L’endroit possède également une tyrolienne de plus de 800 mètres, la plus longue au Canada, et il est très amusant de faire un arrêt pour y jeter un coup d'œil.

Mis à jour : 9 mai 2022

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.