La meilleure Pêche sur la Glace dans le Nord de l’Ontario

Une femme tient un gros poisson à tête blanche pris sur un lac gelé

Credit photo : Gord Ellis
Emplacement : Bays Fin du lac Supérieur

Le nombre impressionnant d’espèces et de possibilités spectaculaires est absolument remarquable. Voici une sélection parmi les meilleures expériences de pêche sur la glace.

L’Ontario s’aligne de façon sécuritaire avec les mesures de santé publique et de sécurité concernant la COVID-19.

Veuillez vérifier directement auprès de l’exploitant de l’entreprise avant votre voyage. Obtenez dès maintenant les renseignements les plus à jour.

Lac Whitefish


Situé à l’ouest de Thunder Bay, le lac Whitefish a une superficie de 30 kilomètres carrés et une profondeur maximale de sept mètres. On peut le qualifier de longue usine à poissons en eaux peu profondes. Le lac abrite une robuste population de dorés, et des poissons avoisinant les 4,5 kilos y sont pêchés chaque hiver. Les meilleures conditions pour la pêche au doré surviennent aux premières glaces et en janvier, puis aux dernières glaces avant la fin de la saison, le 15 avril. 

Les poissons mordent de façon prononcée le matin et le soir, et très fortement la nuit, moment où les pêcheurs attrapent les plus gros dorés. Les pêcheurs ont du succès en pêchant avec un leurre brillant Fireball de 7 grammes et des ménés. On pêche les gros dorés en se servant d’un appât méné sous un bacul. La deuxième espèce la plus populaire au lac Whitefish est la perchaude. On trouve couramment ces savoureux crapets dans le lac, et suffisamment de poissons de taille géante pour garder la pêche intéressante. Beaucoup de perchaudes sont attrapées au moyen de petits leurres crapets appâtés avec des tubes blancs ou de petites cuillères tournantes. Une ligne morte avec de petits ménés constitue également une bonne combinaison. Parmi les autres espèces qui nagent dans le lac Whitefish, notons le grand brochet et l’achigan à petite bouche. Vous trouverez occasionnellement de gros brochets, mais la plupart pèsent moins de 4,5 kilos. Les achigans constituent une prise rare en hiver, mais ceux du lac Whitefish sont de bonne taille.

Centres de villégiature et chalets au lac Whitefish

Pour de plus amples renseignements sur la pêche au lac Whitefish, visitez le Superior Country.

Lac Des Mille Lacs


Ce plan d’eau tentaculaire et complexe est également la destination de pêche sur la glace la plus populaire pour prendre le doré d’hiver dans le district de Thunder Bay. Le lac des Mille Lacs a une superficie de 245,1 kilomètres carrés et un bassin hydrographique de 1 774,55 kilomètres carrés. Ce lac est reconnu pour ses eaux sombres, qui permettent une excellente pêche au doré pendant la journée. Bien que le lac ait des sections profondes, la majorité de la pêche se fait dans des eaux relativement peu profondes de sept mètres ou moins. 

On peut attraper le doré d’hiver à la dandinette avec un méné sur un leurre à tête plombée de 7 grammes ou avec une cuillère à dandiner. Les cuillères Hopkins Smoothie, Swedish Pimple ou Northland Buckshot Rattle Spoon constituent toutes d’excellents choix. Placez une tête de méné sur la pointe de l’hameçon pour un plus grand attrait. Bon nombre des plus grands dorés sont attrapés avec de gros chevesnes ou des appâts ménés sur des lignes fixes. Les grands brochets abondent au lac des Mille Lacs, et certains avoisinent la marque des 6,8 à 9 kilos. Les brochets constituent fréquemment une prise accessoire lorsqu’on pêche le doré, mais on peut les cibler avec un hareng gelé ou un meunier vivant sous un bacul.  Les montages « Quick Strike » permettent d’accrocher le brochet dans la bouche et non dans la gorge. Il est également possible de pêcher certaines perchaudes dans le lac des Mille Lacs, mais elles constituent davantage une prime occasionnelle qu’une espèce cible.

Pavillons et location de cabanes pour la pêche sur la glace au lac des Mille Lacs

Pour de plus amples renseignements sur la pêche sur la glace au lac Des Mille Lacs, visitez le site Superior Country.

Baie Black, lac Supérieur


Si la perspective d’attraper de grosses quantités de perchaudes géantes vous interpelle, ne cherchez pas plus loin que la baie Black. Cette baie immense se situe entre la ville de Thunder Bay et la municipalité de Nipigon. La baie Black est beaucoup moins profonde que la majorité du lac Supérieur, et l’eau y est trouble. Pour cette raison, la pêche est principalement constituée d’espèces des eaux chaudes comme la perchaude, le doré et l’achigan. 

En hiver, la perchaude est le principal centre d’intérêt, puisque la pêche au doré est interdite sur plus de la moitié de la baie. De l’île Bent au nord, aucun doré ne peut être pêché dans la baie Black. Heureusement, la pêche à la perchaude est excellente, et il est possible de prendre de véritables géants mesurant jusqu’à 36 centimètres. On peut attraper la perchaude avec de gros leurres crapets ainsi que des tubes de plastique, des cuillères tournantes ou de petits ménés. Vous pourrez également attraper de grosses perchaudes avec des lignes mortes munies d’un petit méné sur un hameçon simple, ou sur une petite cuillère Northland Buckshot. En plus de la perchaude, d’autres espèces sont présentes en hiver, y compris le corégone, le hareng, le touladi et d’énormes brochets.

Pourvoyeurs, appâts et location de cabanes sur la glace à la baie Black

Pour de plus amples renseignements sur la pêche sur la glace à la baie Black, visitez le site Superior Country.

Bays End : Thunder Bay


Située à l’extrémité est de Thunder Bay sur le lac Supérieur, Bay’s End offre une pêche en eau froide riche et diversifiée. Bien qu’elle soit située à quelques minutes à peine à l’est de la ville de Thunder Bay, Bay’s End offre des possibilités de pêche au touladi, au corégone, au hareng, à la barbotte et au saumon arc-en-ciel qui n’ont rien à envier à la plupart des destinations de pêche au Canada.

On trouve le touladi à des profondeurs de 7 à 30 mètres, bien que la plupart se tiennent à une profondeur d’environ 21 mètres. Une pêche à la dandinette avec une cuillère d’argent Swedish Pimple, Buzz Bomb ou Gibbs Kroc de 14 grammes ou 21 grammes attirera un touladi qui désire manger de l’éperlan. Vous pouvez aussi vous servir de tubes blancs plus gros comme le Droptine Tackle Hunger Strike. Suspendre un hareng gelé ou un meunier juste au-dessus du fond peut également amener un touladi à mordre. La plupart des touladis pèseront de 1,8 à 3,6 kilos, mais il est possible de prendre des poissons avoisinant les 9 kilos.

Les corégones sont courants à Bay’s End et ils deviennent très gros, de l’ordre de 76 centimètres ou plus. La plupart des corégones se trouvent dans des eaux de 6 à 15 mètres de profondeur et réagissent à de plus petites cuillères à dandiner. Les cuillères Williams Ice Jig et Pilkki constituent deux des meilleurs choix. Les harengs du lac se tiennent en suspension dans la colonne d’eau, souvent juste sous la glace. De nombreux pêcheurs se penchent sur leur trou dans la glace et les pêchent à vue. Les harengs ont une petite bouche et ils peuvent donc être difficiles à attraper. Vous pourrez les attraper à l’aide de petites cuillères à dandiner, mais le fait d’ajouter une ligne de traîne à la cuillère et d’ajouter une bille de perle avec un hameçon triple est encore mieux.

On trouve habituellement les saumons arc-en-ciel dans moins de sept mètres d’eau. Ce sont des poissons agressifs, et ils réagiront à un large éventail de cuillères à dandiner, leurres et leurres Bucktail. Certains pêcheurs suspendent des œufs de truite sur des lignes fixes juste sous la glace pour pêcher le saumon arc-en-ciel.
                           
Pour de plus amples renseignements sur la pêche sur la glace à Bay’s End, visitez le site Superior Country et le site Visitez Thunder Bay.

Lac des Bois


Le lac des Bois est en réalité formé de plusieurs plans d’eau uniques qui sont tous interreliés. Le lac possède 104 000 km de littoral et compte plus de 14 500 îles. Le côté canadien du lac des Bois offre la possibilité de pêcher à peu près toutes les espèces des eaux chaudes qu’il est possible de trouver dans le Nord-Ouest de l’Ontario. Le lac offre des possibilités de pêche extrêmement diversifiées, tant en eaux peu profondes que profondes. Les espèces que l’on peut y pêcher incluent le doré, la marigane noire, le grand brochet, le corégone et la perchaude. Les conditions sont également excellentes pour pêcher de gros touladis.  

On trouve habituellement le doré dans des eaux plus profondes, de 10 à 20 mètres. Une cuillère à dandiner ou un appât-lame constituent une façon populaire d’attraper un doré d’hiver sur le lac des Bois. Le méné Northland Forage et le Berkley Vibrato constituent les meilleurs choix. La marigane noire et la perchaude sont populaires dans les régions de Nestor Falls et Sioux Narrows. La marigane noire se déplace en bancs, et tous les meilleurs secteurs se remplissent de pêcheurs équipés de tentes-bulles et de cabanes. Vous trouverez la perchaude longeant le fond dans des eaux plus profondes, tandis que la marigane noire a tendance à se tenir en suspension dans la colonne d’eau.         

La pêche au touladi sur le lac des Bois commence habituellement le 1er janvier.  On peut souvent attraper le touladi à l’aide de leurres tubes, de cuillères Swedish Pimple et de gros leurres en caoutchouc plastique comme le Droptine Tackle Hungerstrike Tube ou le Bondy Bait. Les touladis pèsent en moyenne de 2,2 à 6,8 kilos, mais ils peuvent devenir beaucoup plus gros. Le lac des Bois offre différents endroits où pêcher les touladis, que l’on peut à l’occasion trouver mélangés à des dorés.

Pourvoyeurs et centres de villégiatures au lac des Bois

Pour de plus amples renseignements sur la pêche sur la glace au lac des Bois, visitez le site du pays du soleil couchant.

Lac Wawa/Wawa


Le lac Wawa n’est pas aussi gros que certains des bassins versants du nord. Pourtant, il s’agit du point de convergence pour l’un des plus importants événements de pêche sur la glace annuels au Canada. Le Tournoi de pêche sur la glace de Wawa offre 150 000 $ en prix et en argent. C’est la raison pour laquelle il attire chaque année des pêcheurs de partout en Amérique du Nord au cours du premier week-end du mois de mars. Le principal lac du tournoi est le lac Wawa, qui abrite des touladis et des brochets. Ici, on attrape habituellement les touladis avec des cuillères à dandiner, notamment les cuillères Hopkins Smoothie, Kastmaster et Luhr Jensen Crippled Herring. Les leurres tubes blancs ou une tête sphérique et des ménés Berkley Power permettront également de prendre du touladi. On peut attraper le brochet à l’aide d’un appât méné sur un bacul.  

Le lac Hawk est principalement un lac de pêche au doré et au brochet, et la plupart des poissons sont attrapés au moyen d’une combinaison de leurre et de méné. Les plus gros brochets se rueront sur un hareng gelé monté derrière un bacul. Sur le lac Manitowik, les pêcheurs suspendent un gros appât méné sur une ligne fixe, une méthode connue pour avoir produit quelques gagnants de tournois de pêche au touladi et au doré. Les touladis pèsent en moyenne de 1,3 à 2,3 kilos, mais certaines années, on enregistre des prises de 6,4 kilos. Les dorés pèseront en moyenne plus près de 1,3 kilo, avec à l’occasion une prise de 4 kilos. Les grands brochets pèsent en moyenne de 2,3 à 3,2 kilos. En prime, les lacs qui regorgent de truite mouchetée et de truite moulac sont situés près de Wawa et pourraient transformer une visite au Tournoi de pêche sur la glace de Wawa en une aventure d’une semaine.

Pour de plus amples renseignements sur la pêche sur la glace à Wawa, visitez le site Web de la région d’Algoma.

Lake Temagami


Le lac Temagami se trouve à environ 80 km au nord de North Bay au cœur du Nord. Le nom du lac tire son origine du mot Te-mee-ay-gaming, qui signifie « eaux profondes près du rivage » en ojibwé. Le lac Temagami a une superficie de 20 979 hectares et des eaux d’une profondeur maximale de 110 mètres. Ces eaux profondes et claires procurent l’habitat idéal pour le touladi, le doré et le corégone. C’est ce qui fait du lac Temagami une destination populaire pour les pêcheurs en hiver.

Les touladis du lac Temagami mesureront de 10 à 35 mètres, et les bassins profonds abritent les plus gros poissons. Les pêcheurs peuvent attraper la majorité des touladis à la pêche à la dandinette. Les cuillères sont populaires, et les cuillères Luhr Jensen Krocodile, Swedish Pimple et Northland UV Buckshot Rattle constituent les principaux choix. Les poissons-nageurs sans lèvre en plastique rigide sont également populaires ici, et le Rapala Rippin’ Rap et le Jackall TN 60 constituent tous les deux une excellente option pour de gros touladis. Faites dandiner ce leurre de façon agressive, en surveillant votre ligne au moment de la laisser tomber. Des leurres tubes blancs ou blanc-bleu avec un petit crochet « stinger » sont aussi reconnus pour avoir permis de prendre de nombreux poissons. Les touladis moyens du lac Temagami pèseront de 1,3 à 1,8 kilo, mais il est également possible de prendre des poissons pesant près de 18 kilos.

Les dorés du lac Temagami prospèrent dans 7 à 20 mètres d’eau, et c’est souvent le soir que la pêche est la meilleure. Pêcher à la dandinette avec une cuillère ou un leurre phosphorescent augmentera le nombre de poissons qui mordent, tout comme le fait d’ajouter un méné au leurre. Une ligne fixe avec un gros méné accroché à un leurre de 7 grammes constitue également une bonne option pour le doré. Les autres espèces de poissons pouvant être prises en pêchant sur la glace du lac Temagami incluent le corégone et la barbotte.

Pavillons au lac Temagami

Pour de plus amples renseignements sur la pêche sur la glace au lac Temagami, visitez le site Web du Nord-Est de l'Ontario.

Lac Nipissing


Le lac Nipissing est situé entre la rivière des Outaouais et la baie Georgienne et constitue le troisième plus grand lac situé en Ontario. Le lac a une superficie de 873 km et se déverse dans la baie Georgienne par la rivière des Français. Le nom Nipissing provient d’un mot ojibwé qui signifie « petite eau », possiblement une comparaison avec les Grands Lacs à proximité. Le lac Nipissing est une destination de pêche sur la glace immensément populaire. Le poisson le plus recherché du secteur est le doré, mais on y trouve plusieurs autres espèces d’hiver, notamment la perchaude, le brochet, le hareng, le corégone et la barbotte.

On attrape les dorés du lac Nipissing de différentes façons. La présentation classique est une ligne fixe avec un méné, un hameçon et un plomb fendu. Une canne à action légère dans un seau ou un support à canne permettra au pêcheur de voir les morsures légères des poissons. Les cuillères à dandiner comme la Swedish Pimples ou la Northland Forage Minnow donnent aussi de bons résultats. Les appâts-lames, notamment le Berkley Vibrato, peuvent aussi déclencher de solides attaques de dorés. 

Il est courant d’attraper de grands brochets au lac Nipissing; beaucoup de poissons pèsent jusqu’à 4,5 kilos, et il est possible de prendre un poisson-trophée à l’occasion. Les pêcheurs qui visent le brochet au lac Nipissing se servent habituellement de gros chevesnes, d’appâts ménés ou de harengs gelés sous un bacul. Il n’est pas rare d’attraper un brochet en pêchant la perchaude ou le doré, puisque ces poissons constituent une partie de l’alimentation de ce prédateur.

La perchaude est le troisième poisson le plus ciblé au lac Nipissing. L’appât de prédilection pour la perchaude est constitué de petits ménés sur guindineau pour grément ou un méné à la turlutte sur un petit leurre à tête plombée. De petites cuillères comme la Northland Buckshot et des microtubes peuvent également donner des résultats.

Mis à jour : 21 avril 2022

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.