Pêcheur à la ligne, Glen Hales détient un saumon coho de 29 livres de taille record

Photo gracieuseté de Glen Hales
Lieu : rivière Ganaraska

Les dix principaux poissons records de l’Ontario

Pêcheur à la ligne, Glen Hales détient un saumon coho de 29 livres de taille record

Photo gracieuseté de Glen Hales
Lieu : rivière Ganaraska

Les histoires racontées ici le prouvent. Certains des pêcheurs qui ont attrapé des poissons records étaient expérimentés, mais on dénombre tout autant de pêcheurs dans la moyenne qui, pendant un instant, ont pu profiter d’un mélange de bonne fortune et de moment idéal. Le reste, comme on dit, appartient à l’histoire.

Voici un compte rendu des dix principaux poissons records attrapés en Ontario ainsi que des endroits où vous pouvez tenter votre chance de remonter un trophée à la surface.

Omble de fontaine


Poids : 6 kilos 577 grammes
Dimensions : L : 80 cm x T : 58 cm
Date : 21 juillet 1915
Pêcheur : Dr J.W. Cook, Fort William 
Plan d’eau : rivière Nipigon

L’omble de fontaine record de l’Ontario possède la distinction supplémentaire d’être détenteur du record mondial tous azimuts. L’histoire de l’omble de fontaine record de l’Ontario est l’une des histoires classiques du monde de la pêche, même si ce poisson a été pêché il y a plus de 100 ans. Le 21 juillet 1915, le Dr J.W. Cook de Fort William (Ontario) faisait partie d’un gros groupe de pêcheurs qui s’était installé en amont de la rivière Nipigon sur le lac Nipigon. Au cours de ce voyage, le groupe a installé son campement au bord d’un vaste bassin appelé Rabbit Rapids, situé à 1,6 kilomètre sous les chutes Virgin. « Ce jour-là, la rivière était couverte de mouches brunes », se remémore Cook durant une entrevue en mai 1950. « Je pêchais avec un méné. Une fois l’appât placé sous la surface, le gros poisson l’a mordu et s’est sauvé. » Cook utilisait une canne à pêche de 142 grammes et a joué avec l’immense poisson pendant un certain temps avant de finalement l’amener jusqu’au rivage. Le poisson était d’une taille si inhabituelle que le Dr Cook s’est fait dire par les chercheurs au département de biologie du Royal Ontario Museum of Zoology de Toronto qu’il s’agissait d’une acoupa pintade.

Il existe encore de nos jours des ombles de fontaine géants dans de nombreuses parties de l’Ontario, y compris dans le parc Algonquin, le parc provincial du Lac-Supérieur et la rivière Albany. De plus, de nombreux lacs empoissonnés en Ontario ont produit des ombles pesant plus de 4,5 kilos. Pourtant, la plupart des gens s’entendent pour dire que si un nouveau poisson record devait être pêché, il le sera dans le réseau Nipigon. L’omble de fontaine mordra des cuillères comme la Nipigon et la Little Cleo. Il aime également les cuillères tournantes, et la Mepps Aglia et la Panther Martin Black Fury sont des favorites reconnues. Les pêcheurs à la mouche utilisent des mouches classiques comme le méné Muddler, la mouche Strip Leech et la Butt Monkey pour tromper ces poissons.

Pavillons pour la pêche à l’omble de fontaine

Trouvez d’autres pavillons de pêche dans la région du lac Supérieur.

 

Truite brune


Poids : 15 kilos, 595 grammes
Dimensions :  L : 96,5 cm x T : 71 cm
Date :  9 septembre 1994 
Pêcheur : Richard Matusiak
Ville : lac Ontario
Appât utilisé : Little Cleo 

À l’automne 1994, Richard Matusiak, résident de Mississauga, lançait sa ligne sur le rivage du lac Ontario avec son fils Albert, âgé de 12 ans à l’époque. Ils pêchaient au parc Lakeside Promenade, à côté de la centrale de Lakeview. Matusiak lançait puis ramenait de façon sporadique une cuillère Little Cleo de 9,45 grammes couleur chartreuse avec points orange. Soudain, quelque chose d’énorme s’attaqua à la cuillère et arracha immédiatement 91 mètres de ligne en se sauvant pour aller se réfugier dans les profondeurs de l’eau. « J’étais certain d’avoir capturé un saumon chinook jusqu’à 30 minutes plus tard, lorsqu’un autre pêcheur réussit à l’insérer dans un petit filet et le jeta sur la rive sans cérémonie », a raconté Matusiak au Toronto Star. « C’est à ce moment que j’ai découvert que le poisson était brun, et mes genoux ont flanché. » La truite brune record mesurait 96,5 cm et avait un tour de 71 cm.

Il est encore possible de nos jours d’attraper de grosses truites brunes dans le lac Ontario et dans la partie inférieure de la rivière Niagara. De grosses truites brunes font également des apparitions dans des endroits des plus inusités, y compris sur la rive nord du lac Supérieur et occasionnellement dans le lac Nipigon. Battre le record de la plus grosse truite brune ne sera pas une mince tâche, mais ce n’est pas impossible. La truite brune s’attaquera à des cuillères comme Little Cleo, Krocodile et EGB au lancer ou à la traîne. Des poissons-nageurs comme le Rapala Countdown 9 de couleur argent et noir sont également excellents pour attraper la truite brune. Les truites brunes répondent bien à une mouche, et des mouches noyées comme la Sex Dungeon et la Marabou Muddler trompent certains géants. Lorsque les truites brunes se nourrissent à la surface, une mouche sèche comme la Stimulator de taille 4 ou un modèle de sauterelle peuvent provoquer des frappes palpitantes.

Guides et bateaux nolisés pour la pêche à la truite brune


Saumon coho


Poids : 13 kilos, 211 grammes
Dimensions : L : 101 cm x T : 62 cm
Date : 24 septembre 2013
Pêcheur : Glen Hales
Ville : rivière Ganaraska, Port Hope
Appât utilisé : mouche au modèle imitant des œufs

En septembre 2013, Glen Hales s’est rendu à la rivière Ganaraska à Port Hope dans l’espoir d’attraper certaines espèces migratrices de saumon et de truite. « J’étais particulièrement à la recherche d’un saumon coho », a déclaré Hales. « Mais à mon grand étonnement, je ne voyais que des saumons chinook et un seul petit saumon coho à l’extrémité du bassin. » Hales se déplaça ensuite vers un autre endroit et repéra une demi-douzaine de gros saumons se tenant ensemble dans un banc. Il sortit sa canne à mouche et effectua un lancer en leur direction avec un modèle rouge-orange imitant des œufs. À son deuxième lancer, un poisson fit un bond et mordit la mouche. Il se sauva en aval, puis sauta hors de l’eau. « J’ai tout vu », a déclaré Hales. « Les couleurs, le type et la taille. Ce n’était pas un chinook; c’était un saumon coho géant. » Ce saumon coho pesait 13 kilos et 211 grammes. Hales avait battu l’ancien record de près de 0,9 kilo.

La meilleure option pour les pêcheurs désireux de battre le record de l’Ontario demeure le lac Ontario, où les conditions sont idéales pour produire d’imposants saumons coho. De nombreux bateaux nolisés ciblent ces poissons très combattifs. À la fin de l’été et à l’automne, les affluents du lac Ontario comme la rivière Ganaraska et le ruisseau Duffins demeurent une bonne option pour attraper un saumon coho géant. Il est aussi possible d’attraper des saumons coho dans les affluents du lac Supérieur, entre Wawa et la municipalité de Nipigon, bien que leur taille moyenne soit plus petite.

Les saumons coho des Grands Lacs sont souvent attrapés à la pêche à la traîne avec différentes cuillères et des leurres de type « flasher ». Un leurre Hotspot Flasher et une mouche Hoochie forment une combinaison populaire sur les gros lacs, ainsi que les cuillères comme la Luhr Jensen Coyote. Dans les rivières, une cuillère tournante Vibrax de taille 4 argent est à utiliser, tout comme la Luhr Jensen Kwikfish. Les pêcheurs à la mouche utilisent beaucoup de modèles imitant des œufs, y compris la mouche Crystal et une perle Creek Candy de couleur.

Bateaux nolisés pour la pêche au saumon

Trouvez d’autres bateaux nolisés sur les sites du Nord-Est de l’Ontario, de la région d’Algoma et de la région du lac Supérieur.   


Doré


Poids : 10 kilos
Dimensions : : L : 91,4 cm x T : 53,3 cm
Date : 26 mai 1943
Pêcheur : Patrick Noon
Ville : Fort Erie
Plan d’eau : rivière Niagara, Fort Erie
Appât utilisé : ver

Le 26 mai 1943, Patrick Noon rama avec son bateau à 27 mètres au large dans la partie supérieure de la rivière Niagara, près de Fort Erie, et s’arrêta sur une grosse barre de sable. Noon lança ensuite sa ligne dans la barre, appelée butte Pickerel, avec un hameçon, un plomb et un ver. C’est à ce moment qu’il attrapa un doré qui allait devenir le record de l'Ontario Le poisson pesait 10 kilos et 92 grammes, et mesurait 91,4 cm, avec un tour de 53,3 cm.

Même si ces eaux demeurent un emplacement névralgique pour des dorés de taille record en Ontario, elles sont loin d’être les seules. Certains dorés de très grande taille sont capturés chaque saison dans la baie de Quinte sur le lac Ontario, sans oublier le lac Érié, qui compte lui aussi des poissons de taille trophée. Il est aussi possible de trouver d’imposants dorés plus au nord sur la rivière des Français dans la région du lac Supérieur, près de Thunder Bay, et sur la rivière Rainy. Un doré de 10 kilos est un géant, mais c’est un record qui sera battu en Ontario. La vaste majorité des dorés de l'Ontario sont attrapés avec un leurre à tête plombée appâté avec un méné, un ver ou une sangsue. Certains pêcheurs utilisent un hameçon ordinaire, un plomb et un ver ou un méné soutenus sous un flotteur pour attraper le doré, et cela fonctionne bien. Pêcher à la traîne avec une cuillère tournante Little Joe et un appât constitue une autre technique éprouvée avec le temps, tout comme pêcher à la traîne avec un leurre Rapala Shad Rap 9.

Pavillons et bateaux nolisés pour la pêche au doré

Trouvez d’autres occasions de pêche au doré dans la région d’Algoma, dans la région du lac Supérieur, au pays du soleil couchant et dans le Nord-Est de l’Ontario..


Saumon chinook


Poids : 20 kilos, 950 grammes​​​​​​​
Dimensions : L : 119 cm x T : 76 cm​​​​​​​
Date : 7 août 2000​​​​​​​
Pêcheur : Harry Oosterveld
Ville : lac Ontario
Appât utilisé : cuillère Rac

Le matin du 8 août 2000, Harry Oosterveld, de Rockwood, a attrapé le plus gros saumon chinook de l'Ontario. Le combat dura environ 40 minutes et, enfin, un saumon géant fut capturé. Oosterveld le pesa sur la balance du bateau, qui indiqua 20 kilos. Les hommes se dépêchèrent de revenir à la rive, et Oosterveld pesa de nouveau le saumon au havre Bronte. La balance officielle indiquait 21,04 kilos, un nouveau record ontarien. Le saumon a de plus éventuellement gagné le premier prix du concours de la chasse au saumon 2000 du Toronto Star. Le lac Ontario demeure la meilleure option pour un nouveau record ontarien en matière de saumon chinook, mais on peut profiter d’excellentes conditions de pêche au saumon à Sault Ste. Marie et sur le lac Supérieur à Wawa et dans la région de Nipigon.
    
Les saumons chinook des Grands Lacs sont souvent attrapés à la pêche avec des cuillères, des leurres de type « flasher », des leurres Hoochie ou des flotteurs. Le « flasher » Hotspot avec un leurre Silver Horde Ace High Fly constitue un choix populaire. Pêcher à la traîne avec la cuillère Luhr Jensen Coyote ou des cuillères Silver Horde Coho Killer constitue également une technique éprouvée pour attraper des saumons chinook. De nombreux poissons sont également pêchés chaque saison en pêchant à la ligne avec un leurre à tête plombée et un méné Berkley Power de 10 cm. Ceux qui pêchent à la mouche dans les rivières se servent de perles Creek Candy vertes ou rouges et de mouches Caddis Mop vert chartreuse pour pêcher le saumon chinook.

Bateaux nolisés pour la pêche au saumon chinook

Trouvez d’autres endroits où pêcher le saumon dans Nord-Est de l’Ontario, la région d’Algoma et la région du lac Supérieur.


Maskinongé


Poids : 29,4 kilos​​​​​​​
Dimensions : L : 147 cm x T : 76,2 cm​​​​​​​
Date : 16 octobre 1988​​​​​​​
Pêcheur : Kenneth John O'Brien
Plan d’eau : havre Blackstone, lac Huron
Appât utilisé : Rapala Countdown de 10 cm

Le 16 octobre 1998, Ken O'Brien, un résident de Toronto, a franchi un cap que des milliers de pêcheurs de maskinongé en Amérique du Nord ne parviennent à franchir qu’en rêve. Il a pêché un maskinongé géant. O'Brien et deux de ses amis prenaient part à un voyage de pêche d’une semaine au bassin de la rivière Moon, au lac Huron. O'Brien commença à ramener sa ligne et sentit son leurre Rapala accrocher le fond. Puis, ce qu’il avait « accroché » commença à bouger.
   
Le filet à bord du bateau était trop petit pour le poisson, alors il fut gaffé par la bouche et déposé dans le bateau de 4,2 mètres. On pesa le maskinongé sur une balance de 45 kilos fournie par le centre de villégiature Deer Horn. La balance indiqua 29,4 kilos. Le maskinongé pêché par O'Brien mesurait 147 cm et avait un tour impressionnant de 76,2 cm. Le Musée royal de l’Ontario a estimé que le maskinongé pêché par O'Brien avait 29 ans. L’Ontario offre toujours parmi les meilleures conditions au monde pour pêcher des maskinongés de taille trophée, et le lac Seul, le lac Eagle, le lac des Bois, le lac Nipissing et la rivière des Outaouais ne sont que quelques-uns des meilleurs endroits où les pêcher. La prise d’un nouveau maskinongé record semble inévitable en Ontario.
    
Pêcher à la ligne avec des cuillères tournantes constitue la façon la plus populaire d’attraper des maskinongés en Ontario. La Mepps Musky Killer fait encore le travail, mais il en existe de nombreuses autres, par exemple la Buchertail et la Muskie Attacker. De gros leurres comme le Suick et le Reef Hawg sont lancés au-dessus des lits de végétation et des récifs. La pêche à la traîne avec un poisson-nageur Jake ou Trofik de 25,4 cm donne de bons résultats.     

Pavillons pour la pêche au maskinongé

Trouvez d’autres endroits où pêcher le maskinongé dans le​​​​​​​ Nord-Est de l’Ontario, la région d’Algoma et la région du lac Supérieur.


Achigan à grande bouche


Poids : 4 kilos, 649 grammes​​​​​​​
Dimensions : L : 56 cm x T : 48,2 cm​​​​​​​
Date : 26 août 1976​​​​​​​
Pêcheur : Mario Chrysanthou
Plan d’eau : lac Preston
Appât utilisé : leurre Jitterbug rouge et blanc

Le 26 août 1976, Mario Chrysanthou, 15 ans, ses parents et sa petite amie décidèrent de mettre leur ligne à l’eau au lac Preston, un petit emplacement de pêche où ils avaient l’habitude de s’arrêter lorsqu’ils conduisaient de Willowdale en direction du lac Simcoe. « Au 4e ou 5e lancer, le Jitterbug a simplement disparu. Je me suis dit que j’avais pris quelque chose! » Lorsque l’achigan à grande bouche géant atteignit les eaux peu profondes, il commença à s’agiter et à rouler. Ne sachant pas quoi faire, Mario mit simplement la canne à pêche sur son épaule et s’éloigna du lac, traînant ainsi le poisson sur la rive. Le poisson pesait 4 kilos et 649 grammes. Chrysanthou dit que sa mère a fait cuire le poisson, mais il possède toujours le leurre Jitterbug dont il s’est servi pour attraper l’achigan. Il affirme qu’il s’agit du seul achigan qu’il ait pêché avec le leurre.

La pêche à l’achigan à grande bouche en Ontario ne s’est améliorée qu’au cours des dernières années, et les chances d’établir un nouveau record sont réelles. Parmi les formidables pêcheries d’achigan à grande bouche, notons le lac Rice, la baie de Quinte, le fleuve Saint-Laurent et le lac Big Rideau. Le lac des Bois, dans le nord-ouest, abrite également de très impressionnants achigans à grande bouche.
    
L’achigan à grande bouche est une créature qui a tendance à vivre bien cachée. La plupart des leurres sont donc anti-herbe. Des cuillères tournantes avec goupille de sécurité comme la Strike King traversent bien la végétation et permettant d’attraper de nombreux achigans à grande bouche. Les verres de caoutchouc monté façon texane sont anti-herbe, tout comme les nombreuses « grenouilles » de surface, incluant la LIVETARGET. Les leurres tubes de couleur imitations d’écrevisses fonctionnent bien aussi pour pêcher l’achigan à grande bouche dans des eaux plus libres.

Pavillons pour la pêche à l’achigan à grande bouche

Trouvez d’autres possibilités de pêche à l’achigan à grande bouche dans le Nord-Est de l’Ontario, la région d’Algoma et au pays du soleil couchant.


Truite arc-en-ciel


Poids : 18 kilos, 314 grammes​​​​​​​
Dimensions : L : 99 cm x T : 73,7 cm​​​​​​​
Date : 21 septembre 2005
Pêcheuse : Joanne Vendramin
Ville : Sudbury
Plan d’eau : lac Huron, Little Current

Le 21 septembre 2005, une truite arc-en-ciel de 18,4 kilos fut pêchée sur les rives de Little Current et devint le record ontarien officiel. Cette monstrueuse truite arc-en-ciel battait le record précédent de l'Ontario, attrapé en 1975 près de Midland, de près de 5 kilos. Le Musée royal de l'Ontario et la Fédération ontarienne des pêcheurs et chasseurs vérifièrent le poisson, attrapé par Joanne Vendramin.

« Nous sommes heureux de simplement aller pêcher. Nous n’avions jamais imaginé attraper un poisson record », a déclaré Vendramin, indiquant qu’elle avait fait des centaines de voyages de pêche en famille avec son mari et leurs deux fils. Même s’il sera difficile de battre ce record d’une truite arc-en-ciel de 18 kilos, les eaux du secteur de Little Current et de l’île Manitoulin continuent d’abriter de gros poissons. Une éventuelle truite arc-en-ciel record pourrait également être pêchée dans le lac Ontario, dans la rivière Niagara et dans le lac Érié. Il également possible de pêcher des truites arc-en-ciel d’une taille considérable aux rapides St. Mary à Sault Ste. Marie.

Les truites arc-en-ciel sont agressives et pourchasseront des cuillères comme la Krocodile et la Little Cleo au lancer ou à la traîne. Les pêcheurs à la traîne peuvent également prendre des truites arc-en-ciel avec des poissons-nageurs comme le Rebel Fastrack et le Rapala J-11. Les pêcheurs à la ligne constateront que les leurres Bucktail noirs et les leurres tubes blancs sont très efficaces. Dans les rivières, les pêcheurs à la mouche ne peuvent pas se tromper en utilisant un modèle de nymphe noire ou un « streamer » Blacknose Dace. Les pêcheurs de saumon arc-en-ciel de l’Ontario pêchent souvent à la mouche ou en surface avec des perles Creek Candy et des mouches Cactus roses, mauves ou orange.

Bateaux nolisés pour la pêche à la truite arc-en-ciel

Trouvez d’autres endroits où pêcher la truite arc-en-ciel dans le  Nord-Est de l’Ontario, la région d’Algoma et la région du lac Supérieur.


Touladi


Poids : 28 kilos, 605 grammes​​​​​​​
Dimensions :L: 130 cm x T : 81,3 cm​​​​​​​
Date : 25 mai 1952​​​​​​​
Pêcheur : Hubert Hammers
Plan d’eau : lac Supérieur

Bien que l’on ne sache pas grand-chose de l’histoire derrière l’imposant touladi pêché par Hubert Hammers dans le lac Supérieur, ce poisson demeure un record ontarien de longue date. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il ne peut être battu. Plusieurs pêcheries en Ontario continuent d’avoir le potentiel de battre des records, et cela inclut le lac Supérieur, où cette prise record a été pêchée. D’autres excellentes options pour pêcher un touladi de taille record incluent les Grands Lacs de l’Ontario, le lac Huron et l’énorme mer intérieure que constitue le lac Nipigon. De gros lacs du Nord-Ouest de l'Ontario produisent également d’énormes touladis chaque année. Ces lacs incluent le lac Lower Manitou, le lac Clearwater et le lac White Otter Lake.
    
La plupart des touladis sont attrapés à la pêche à la traîne, de façon générale en eaux plus profondes. Les leurres incontournables pour ces gros poissons ressemblent à la nourriture qu’ils mangent. Les meilleures cuillères pour pêcher le touladi à la traîne incluent la Williams Wabler et la Lucky Strike Canoe Spoon. Les leurres de style poissons-nageurs pour pêcher le touladi à la traîne incluent le Flatfish et le Rapala Super Shad Rap. Les pêcheurs qui veulent pêcher le touladi à la dandinette à la verticale peuvent utilise un Buzz Bomb ou un Swedish Pimple de 28,3 grammes. Les pêcheurs à la ligne seront bien servis avec un leurre tube blanc, un leurre à tête plombée et un méné Berkley Power ou une cuillère argent Daredevle d’Eppinger.

Bateaux nolisés pour la pêche au touladi

Trouvez d’autres occasions de pêche au touladi dans la région d’Algoma, la région du lac Supérieur, au pays du soleil couchant et dans le Nord-Est de l’Ontario.


Grand brochet


Poids : 19 kilos, 79 grammes
Date : 14 juillet 1946​​​​​​​
Pêcheur : Harry Bell
Ville : Covington (Kentucky)​​​​​​​
Plan d’eau : lac Delaney, près de Kenora

Comme de nombreux pêcheurs qui viennent pêcher en Ontario, Harry Bell était originaire des États-Unis, plus particulièrement de Covington au Kentucky. Bell recherchait un gros brochet, et il ne fut pas déçu. Le 14 juillet, Bell attrapa un brochet sur le lac Delaney, près de Kenora, qui demeure le record ontarien plus de 70 ans plus tard. Même si Bell a réussi à conserver le titre pendant longtemps, il existe encore en Ontario de nombreux emplacements recelant d’énormes brochets qui pourraient le détrôner. Des endroits comme le lac Seul, le lac des Bois, le lac Rainy et le lac Nipigon ont le potentiel d’abriter un poisson record. De plus, il ne faut jamais éliminer les Grands Lacs, puisque le lac Supérieur, le lac Huron et le lac Ontario contiennent tous des brochets de taille impressionnante.
    
Le grand brochet est un poisson aux goûts simples. Des leurres voyants et brillants le feront habituellement réagir. La cuillère rouge et blanche Daredevle d’Eppinger constitue toujours un choix fantastique, tout comme le méné argent anti-herbe Johnson. Les cuillères tournantes sont également une valeur sûre, par exemple la Mepps Musky Killer et la Blue Fox Classic Vibrax.

Pavillons pour la pêche au grand brochet 

Trouvez d’autres occasions de pêche au grand brochet dans la  région d’Algoma, la région du lac Supérieur, au pays du soleil couchant et dans le Nord-Est de l’Ontario.

Mis à jour : 30 mai 2022

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.