Trois hommes chargent du matériel de pêche dans un hydravion.

Crédit photo : James Smedley

Excellentes conditions de pêche dans les pavillons éloignés et accessibles par avion du Nord de l'Ontario

Trois hommes chargent du matériel de pêche dans un hydravion.

Crédit photo : James Smedley

L’une des plus grandes forces de ce pays est le fait qu’on y trouve toujours de vastes étendues de nature sauvage qui soutiennent une industrie touristique éloignée, et la partie nord de l’Ontario illustre parfaitement cette situation. Avec une abondance de lacs et de rivières en milieu éloigné, l’Ontario regorge de pavillons de pêche. Ces derniers parsèment un paysage vaste et diversifié allant de l’étendue de la forêt boréale jusqu’aux vieilles montagnes arrondies du Bouclier canadien.

Des pêcheurs du monde entier visitent le Nord de l'Ontario parce qu’il offre parmi les meilleures conditions de pêche au monde. Les pavillons de pêche éloignés sont uniquement accessibles par avion et offrent une pêche exceptionnelle sur des eaux sans pression. Le doré, le grand brochet, et l’achigan à petite bouche sont les espèces les plus courantes, mais il est également possible de pêcher le maskinongé, le touladi, l’omble de fontaine et d’autres espèces. Si on tient compte de l’emplacement éloigné de nombreux pavillons accessibles par avion en Ontario, l’hébergement est étonnamment luxueux et pourrait même surpasser le confort de la maison. Vous découvrirez un délicieux contraste entre la civilisation et la nature sauvage qui vous permet de pratiquer votre activité favorite dans un confort suprême.

Avec un si grand nombre d’aventures de pêche par avion à votre portée, vous avez la possibilité de choisir le type d’hébergement et le niveau de service qui vous convient le mieux. Il existe des pavillons tout inclus où vous vous trouvez en compagnie d’autres pêcheurs autour de somptueux soupers dans des salles à manger communes. Il existe également des pavillons avec services où vous contrôlez votre horaire et préparez vos repas dans des cuisines entièrement équipées. Tout ce dont vous avez besoin pour prendre du poisson se trouve à portée de main, y compris des bateaux et des moteurs, des détecteurs de poissons, des appâts vivants et des guides de pêche. Choisissez une destination et prenez un vol en direction de ce qui sera vraisemblablement le plus formidable voyage de pêche de votre vie et les premières de nombreuses vacances dans les régions sauvages de l’Ontario.

De la pêche et beaucoup plus encore


Une pêche sensationnelle constitue l’épine dorsale de tout voyage de pêche, mais se rendre à destination fait partie de l’expérience d’une aventure de pêche par avion. Le fait de décoller et d’amerrir sur l’eau constitue une excellente façon d’entamer un voyage, et les férus d’histoire de l’aviation seront intrigués de voler à bord d’un hydravion célèbre comme un De Havilland Beaver ou Otter. Bon nombre de ces avions sont en service depuis plus de 50 ans et, grâce à un entretien constant et à des mises à niveau, continuent d’être un moyen sécuritaire et confortable de transporter aller-retour les gens et l’équipement dans les régions sauvages.

Survoler la nature sauvage du Nord de l'Ontario permet de voir sous un nouvel angle un paysage vallonné où des milieux humides, rivières et lacs sinueux apparaissent dans toutes les formes et tailles imaginables. Les signes de la civilisation s’effacent jusqu’à ce qu’il ne reste que des eaux entourées de forêt. Lorsque le pilote réduit les gaz et s'incline vers le bas, vous avez un premier aperçu de votre destination. Les passionnés de pêche y verront également l’occasion de sonder les eaux à la recherche d’emplacements de pêche cachés comme des lits de végétation, des hauts-fonds et des tombants.

Le fait de loger au bord de l’eau signifie que vous pouvez être sur l’eau aussi rapidement qu’en marchant jusqu’au quai. Le fait d’être sur place pendant une semaine et de pouvoir pêcher à proximité procure un rare type de détente simplement parce que vous savez que vous pourrez pêcher à volonté. Des jours mémorables passés sur l’eau, lorsque vous perdez le compte du nombre de poissons que vous attrapez et que vous vous surpassez encore et encore, constituent une expérience que chaque pêcheur devrait vivre, avec ses compagnons de pêche ou en famille.

Si vous tentez d’initier de jeunes enfants au sport, la présence de poissons avides constitue un énorme avantage. De façon générale, les enfants préfèrent attraper plutôt que pêcher. Apprendre quelques stratégies de pêche rudimentaires et réussir à faire mordre un poisson de qualité constituent le type d’affirmation qui rend la pêche amusante et accessible pour tous. Pour les plus jeunes, de courtes sorties fréquentes sont beaucoup plus attrayantes que des aventures d’une journée complète. Ce qui rend la pêche à partir du quai un scénario idéal. Les enfants vivent un degré d’indépendance qui les laisse pêcher quand ils veulent, aussi longtemps qu’ils le désirent. Selon le lac et la période de l’année, pêcher du quai, ou même du rivage peut se traduire par des prises qui jetteront les bases d’un amour durable de la pêche.

Un pavillon de pêche vous permet de vivre plusieurs expériences qui vont de pair avec une journée sur l’eau. Manger un repas de poisson frais en plein air constitue une façon très harmonieuse de rehausser votre voyage. Rien de tel que l’air frais et l’exercice d’une pêche matinale pour vous mettre en appétit. Le fait d’accoster sur un rivage tranquille et de vous dégourdir les jambes pendant que votre guide prépare le repas ne fait qu’ajouter à l’anticipation. Traditionnellement, un dîner sur le rivage est axé sur des filets de poisson frits, des pommes de terre poêlées et des haricots cuits, mais il n’existe aucun livre des règlements, alors des accompagnements comme une salade verte, une salade de chou, des cornichons et toute quantité de desserts peuvent faire partie d’un festin que vous n’oublierez pas de sitôt.

Pêcher constitue toujours une option pour brûler un repas, mais explorer en constitue une autre. À peu près tous les pavillons possèdent une carte personnalisée qui indique les emplacements de pêche pour différentes espèces, mais qui indiquera souvent d’autres secteurs d’intérêt à explorer entre deux lancers. De vieux camps de bûcherons, des cabines de trappeurs, des sites de pictogrammes, des postes de traite des fourrures et même des tours d’incendie toujours debout donnent un aperçu du mode de vie du passé. De telles découvertes extérieures constituent un ajout satisfaisant à la pêche et ne font que mettre en valeur le confort offert au pavillon à la fin de la journée.

Voici un aperçu de 20 des meilleurs pavillons de pêche accessibles par avion en Ontario, où vous pourrez vivre de magnifiques conditions de pêche au milieu des eaux et des forêts sauvages de l’Ontario.


Pavillon Guardian Eagle

Situé au nord-est de Sioux Lookout sur le lac DeLesseps d’une longueur de 32 kilomètres, le pavillon Guardian Eagle est un centre de villégiature tout inclus accessible uniquement par avion et qui possède sa propre piste d’atterrissage privée. Les chalets en bois rond accueillent jusqu’à 24 personnes et tous les repas gourmets et les collations sont fournis, y compris une heure de l’apéro gratuite de 17 h 30 à 18 h 30. Vous y trouverez d’excellentes conditions pour la pêche au grand brochet, et la pêche au doré s’améliore constamment grâce à un programme de conservation qui exige la remise à l’eau de tous les dorés de plus de 48 centimètres.

One Man Lake Lodge

Un de plusieurs pavillons administrés par Halley’s Camps le long du réseau de la rivière English, le pavillon One Man Lake se situe à environ 70 kilomètres au nord de Kenora. Tous les repas sont fournis ainsi qu’un service d’entretien ménager quotidien. Ce pavillon tout inclus se trouve sur une île et peut accueillir jusqu’à 16 personnes qui pêchent dans des bateaux d’aluminium de 5,5 mètres dotés de moteurs de 50 chevaux. Profitez d’une pêche facile au doré, au grand brochet et à l’achigan à petite bouche, ou retenez les services d’un guide pour trouver le poisson, cuisiner un dîner sur le rivage et vous ramener au pavillon à temps pour le souper. Le pavillon possède même une salle de jeux avec une table de billard, un jeu de galets et un téléviseur à écran large.

Pavillon Harry Lake

À une distance de 40 minutes en hydravion à partir d’Atikokan ou d’Ignace, le pavillon Harry Lake est une exploitation extrêmement personnalisée qui héberge un maximum de six personnes. Chaque voyage est entièrement personnalisé, depuis les modalités d’hébergement jusqu’aux boissons, sans oublier un menu frais et créatif. D’excellentes conditions pour pêcher le doré et le grand brochet sur un lac sauvage éloigné jumelées à des commodités comme un spa, un sauna, un service téléphonique et d’Internet par satellite font de l’endroit le lieu de vacances de pêche par excellence.

Pavillon Birch Bark

Parcourez plus de 100 kilomètres à bord d’un hydravion à partir de la municipalité de Pickle Lake jusqu’au pavillon Birch Bark sur les rives du lac Wigwascence. Le lac Pickle est l’un des points les plus au nord jusqu’où vous pouvez conduire en Ontario, et il donne un aperçu d’une véritable nature sauvage et d’excellentes conditions de pêche au grand brochet et au doré. Il n’y a que deux chalets à ce pavillon avec services – qui peuvent héberger un maximum de 12 personnes - où les clients préparent leurs propres repas dans des cuisines entièrement équipées.

Camp Blue Fox

L’aventure de pêche à la truite par excellence vous attend au camp Blue Fox, où vous pouvez attraper trois espèces de truites de taille trophée le même jour. Ce pavillon tout inclus possède six chalets pouvant accueillir jusqu’à 25 personnes sur les rives du lac Kirkpatrick, où des ombles de fontaine, touladis et truites arc-en-ciel qui y nagent naturellement vous attendent. Vous pouvez prendre un vol de 20 minutes à bord d’un hydravion depuis Blind River ou rejoindre le pavillon en VTT sur un réseau d’anciens chemins forestiers.

Wildwood on Lake Savant

Ce pavillon avec services au nord d’Ignace compte six chalets sur les rives du lac Savant, un lac de 40 kilomètres de long. L’accès à Wildwood on Lake Savant se fait par hydravion ou au moyen d’une fourgonnette à quatre roues motrices personnalisée et d’une remorque qui accueille jusqu’à 17 passagers et de l’équipement le long d’un sentier de 7 kilomètres en bordure de l’autoroute 599 jusqu’au pavillon. De gros brochets et dorés abondent au lac Savant et des touladis de plus de 9 kilos sont pêchés chaque saison.

Pavillon Delaney Lake

À une distance de 40 minutes en hydravion de Nestor Falls, le  pavillon Delaney Lake se situe sur l’immense réseau de la rivière English, où vous pouvez pêcher plusieurs espèces, dont le doré, l’achigan, le touladi et le maskinongé. Le plus gros brochet jamais pris en Ontario, 19 kilos, a été pêché ici en 1946, et les chances d’attraper un poisson-trophée se poursuivent à ce jour. Les forfaits incluent le vol, l’hébergement, les repas, le bateau, les appâts et le service de guide.

Pavillon Timberwolf

Ce pavillon intime en bois de style tout inclus peut accueillir jusqu’à 16 personnes le long des rives sablonneuses du lac Nagagami. Les brochets abondent ici, mais le lac, situé au nord-ouest de Hornpayne, est reconnu pour son grand nombre de gros dorés de plus de 76 centimètres. Les clients du pavillon Timberwolf pêchent dans des bateaux de planches de cèdre de 5,5 mètres, et les aventuriers peuvent explorer les affluents du lac Nagagami pour y pêcher l’omble de fontaine.

Booi’s Fly-In Lodge

De magnifiques chalets de bois rond avec fenêtres panoramiques surplombent le rivage rocheux du lac Trout, à 20 minutes en hydravion du lac Red. Ce lac de 400 kilomètres carrés compte 388 îles et une structure intéressante qui procure de nombreux endroits où trouver des dorés, brochets et touladis de taille trophée. Au Booi’s Fly-In Lodge, vous pouvez cuisiner vos propres repas ou opter pour le plan tout inclus. 

Pavillon Kesagami Wilderness

Une pêche au grand brochet de calibre mondial : voilà ce que vous trouverez au pavillon Kesagami Wilderness. Les eaux herbeuses de l’immense lac Kesagami n’ont que deux mètres de profondeur et fournissent l’habitat idéal pour des brochets qui excèdent régulièrement 127 centimètres.  Un programme de récompenses pour les remises à l’eau des brochets et des dorés contribue à garantir cette pêche aux poissons-trophées pour l’avenir. Ce centre de villégiature tout inclus se trouve à une courte distance en hydravion de Cochrane.

Errington’s Wilderness Island

Le lac Wabatongushi se situe dans la réserve de gibier de Chapleau, et d’excellentes conditions de pêche au grand brochet et au doré s’accompagnent de formidables possibilités d’observer la faune comme des orignaux, des ours et des pygargues à tête blanche. Les chalets en bois rond au bord de l’eau et le pavillon principal à l’extrémité nord de ce lac de 35 kilomètres de long sont accessibles par hydravion à partir de Hawk Junction.  Errington’s Wilderness Island offre des plans tout inclus et avec services.

Pavillon Mar Mac

Long et étroit, le lac Esnagi s’étend sur 45 kilomètres, et ses rivages vont de falaises rocheuses à des plages sablonneuses. Le pavillon principal en bois rond et les chalets des invités sont construits sur une pointe rocheuse abritée près de certains des meilleurs emplacements de pêche sur le lac Esnagi, reconnu pour ses gros dorés et brochets. De plus, des sentiers de portage mènent à des caches de bateaux sur les eaux à omble de fontaine et à touladi. Les invités arrivent par voie aérienne au  pavillon Mar Mac par hydravion de White River.

Lodge 88

Vous pouvez atteindre ce magnifique lieu d’hébergement en bois rond à l’extrémité sud du lac Esnagi, d’une longueur de 45 kilomètres, par hydravion à partir de White River ou par train au point milliaire 88 le long du Chemin de fer Canadien Pacifique. Bon nombre d’ajouts et d’améliorations ont été faits au Lodge 88 depuis son ouverture en 1959, et les conditions pour pêcher de gros dorés et brochets sont toujours aussi excellentes.

Pavillon Miminiska

L’immense rivière Albany s’élargit pour former le lac Miminiska à environ 375 kilomètres au nord de Thunder Bay. Le réseau de la rivière Albany est célèbre pour son abondance de gros brochets et dorés et des conditions de pêche à l’omble de fontaine reconnues mondialement. Au pavillon Miminiska de style tout inclus, pêchez sur le lac, explorez les chutes et les rapides de la rivière Albany ou pêchez le touladi à la mouche dans ses affluents. Il s’agit d’un de plusieurs pavillons détenus par  Wilderness North, accessible par hydravion à partir de Thunder Bay ou de Nakina.

Pavillon Whitewater

Au cœur du parc provincial Wabakimi, d’une superficie de 892 000 hectares, le lac Whitewater abrite des caribous des bois et offre d’excellentes conditions de pêche au doré et au brochet. Pêchez au milieu d’un labyrinthe d’îles et étranglements du lac principal, ou à l’entrée ou à la sortie des eaux de l’immense rivière Ogoki. Le pavillon Whitewater est l’un de plusieurs centres de villégiature détenus par Wilderness North et est constitué d’un pavillon principal et de chalets avec services érigés le long d’une plage sablonneuse. On y accède par hydravion à partir d’Armstrong.

Pavillon Esnagami

Depuis plus de 25 ans, un programme de pêche avec remise à l’eau de poissons-trophées a contribué à assurer d’excellentes conditions de pêche au brochet et au doré dans le lac Esnagami, d’une longueur de 22 kilomètres, et d’excellentes conditions pour pêcher l’omble de fontaine à la mouche dans la rivière Esnagami. Le pavillon Esnagami est constitué d’un pavillon principal en bois rond et de chalets avec services, à une courte distance en hydravion à partir de Nakina.

Pavillon Old Post

L’énorme lac St-Joseph au sud du lac Pickle fait 150 kilomètres de long et est reconnu pour ses énormes brochets et son abondance de dorés. Le pavillon Old Post est bâti sur une pointe de terre sablonneuse qui fut jadis un lieu de rencontre pour les populations autochtones de la région et qui, en 1786, devint l’emplacement de l’un des premiers postes de traite intérieurs de la Compagnie de la Baie d'Hudson. Une église restaurée et un magasin de la Compagnie font partie du pavillon qui célèbre l’histoire de la région ainsi qu’une pêche de calibre mondial.  Le pavillon est accessible par barge depuis le point d’atterrissage à l’extrémité est du lac.

Pavillon Pine Portage

Avec ses 40 kilomètres de longueur et 21 kilomètres de largeur, le lac Kabinakagami est le plus gros lac du district d’Algoma et une destination prisée pour la pêche au doré et au grand brochet. Le pavillon Pine Portage a ouvert ses portes en 1946 et continue d’être une exploitation familiale encore aujourd’hui. On y accède par hydravion à partir de Wawa.

Alexander’s on Rowan

Le lac Rowan est profond et transparent, compte 60 îles ainsi qu’une structure sous-marine qui abrite une formidable variété de poissons-gibiers, notamment le doré, le grand brochet, l’achigan à petite et à grande bouche, le touladi et le maskinongé. ​​​​​​​ Alexander’s on Rowan est constitué d’un pavillon principal et de chalets bâtis sur une île au milieu d’un lac de 30 kilomètres de long et est accessible par hydravion à partir de Nestor Falls.

Brace Lake Outfitters

Avec un accès à la pêche au doré et au brochet sur les lacs Brace, Meta et Ara, Brace Lake Outfitters offre à ses clients d’excellentes conditions de pêche dans des bateaux de planches de cèdre de 5,5 mètres situés à proximité de chalets confortables érigés le long du rivage rocheux du lac Brace. Ce camp de pêche d’exploitation familiale est situé à une courte distance en avion de Nakina.

 

Pour une liste complète de pavillons de pêche accessibles par avion en Ontario, visitez les sites :  Algoma Country, Sunset Country, Superior Country, et Northeastern Ontario Tourism.

Mis à jour : 28 novembre 2022

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.