Deux motoneigistes parcourant des sentiers entretenus dans une forêt

Parry Sound | Virgil Knapp

Conseils pour les motoneigistes débutants ou qui renouent avec la motoneige en Ontario

Deux motoneigistes parcourant des sentiers entretenus dans une forêt

Parry Sound | Virgil Knapp

Vous êtes peut-être un novice de la motoneige; peut-être n’avez-vous eu qu’une seule expérience de randonnée; ou peut-être encore renouez-vous avec ce sport motorisé emballant dont vous étiez passionné il y a plusieurs années. Peu importe votre niveau d’expérience, la garantie de vivre une expérience formidable peut dépendre de plusieurs choses.

Entretenez votre motoneige

Votre motoneige, nouvelle ou d’occasion, a probablement fière allure, toute reluisante dans le garage, mais vous devriez tout de même la faire réviser avant de la conduire. Un bon entretien permettra d’éviter les ennuis mécaniques au milieu de la saison.

Trouvez un concessionnaire de motoneiges ou un fournisseur de services en qui vous pouvez avoir confiance en posant des questions, en discutant avec des amis motoneigistes et en étudiant le type d’entretien que nécessite une motoneige. Familiarisez-vous avec les différents types de problèmes d’entretien de motoneiges qui sont souvent ignorés.


Choisissez la tenue appropriée

Une question qui revient souvent concerne la marque ou la combinaison de vêtements qui conviennent le mieux. Parce que le type corporel et les besoins de chacun sont différents, il n’existe pas de réponse directe à cette question. C’est une bonne idée de discuter avec d’autres motoneigistes qui ont les mêmes besoins que vous (des doigts qui gèlent, transpiration du visage, transpiration des pieds, lunettes, etc.) et de comparer vos notes.

Trouver quelqu’un possédant des traits physiques semblables aux vôtres n’est pas simple, mais cet exercice sera gagnant à long terme. Choisir la bonne tenue pour vous fera la différence entre votre confort et votre inconfort durant votre randonnée.

Klim produit des vêtements pour sports motorisés, y compris des vêtements en Gore-Tex qui vous garderont au sec durant les longues journées passées à l’extérieur. Peu importe la tenue que vous choisissez de porter, planifiez en fonction de la météo, apprenez comment superposer vos vêtements, et apportez des gants supplémentaires en cas de changement de température ou si vous mouillez votre première paire.


De la pratique, encore et toujours

Les modèles plus anciens de motoneiges des années 1970, 1980 et 1990 avaient des centres de gravité plus bas, une direction plutôt relâchée et avaient une capacité de réaction sans doute moindre.

Les motoneiges d’aujourd’hui offrent d’excellentes suspensions à grand débattement, ce qui peut vous aider à profiter de plus longues journées sur votre engin. Mais un plus grand débattement s’accompagne d’un centre de gravité plus haut, ce qui signifie que vous pouvez basculer beaucoup plus facilement. Bon nombre de ces suspensions provoquent également une « levée de skis » ou un « transfert », ce à quoi vous devez vous habituer parce que vous ne voulez pas que vos skis lèvent en effectuant un virage avec votre motoneige.

Si vous comparez le nombre de chevaux de votre nouvelle motoneige Indy 650 deux cylindres 2021 au nombre de chevaux d’une Indy 650 trois cylindres 1990, vous serez renversé de la différence. Mis à part le nombre de chevaux, ces motoneiges modernes à moteur à injection offrent une meilleure réponse des gaz et un meilleur couple.
 
Prenez le temps de vous habituer à votre motoneige. Essayez-la de façon sécuritaire pour vérifier comment elle se conduit et comment vous réagirez. Résistez à la tentation de l’enfourcher et de vous attendre à ce qu’elle se comporte comme votre dernière motoneige des années 1990. Vous voudrez être prêt pour les différences en matière de capacités d’accélération et de freinage.


Vérifiez l’état des sentiers 

La Fédération des clubs de motoneige de l’Ontario (OFSC) constitue votre guichet unique pour obtenir des renseignements sur la motoneige en Ontario. Ils ont soigneusement préparé l’application Go Snowmobiling Ontario App, une application mobile pour appareils Android et IOS, en plus de leurs guide interactives des sentiers que les motoneigistes connaissent et auxquelles ils se fient.

Bon nombre des clubs de motoneige membres de l’OFSC gèrent des pages Facebook, qui contribuent à favoriser un sentiment de communauté chez les motoneigistes et peuvent offrir des renseignements sur l’état des sentiers à l’échelle locale. Cependant, utilisez toujours le guide interactif des sentiers de l’OFSC pour vos mises à jour officielles sur l’état des sentiers.

Faites preuve de prudence durant les conditions de début de saison 

Alors que l’effervescence monte à l’approche de la saison de motoneige, la sécurité est parfois négligée. La tentation de s’élancer sur les sentiers dès le début de la saison est grande. Malheureusement, c’est ainsi que les blessures surviennent chez de nombreuses personnes.

Poursuivez votre lecture sur la façon de démarrer votre saison de motoneige en toute sécurité, et renseignez-vous sur la façon de définir l’état des glaces et pour tout savoir sur la sécurité sur la glace en motoneige. Ne faites jamais de motoneige sur un sentier indiqué en rouge dans le guide interactif des sentiers de l’OFSC et ne circulez jamais sans autorisation sur une propriété privée en vous aventurant hors du sentier balisé. 

Amusez-vous!

Commencez votre saison en parcourant de petites boucles, en tenant compte des bonnes conditions et de la météo, et assurez-vous de profiter de la motoneige sans stress. Nous vous souhaitons une excellente saison! Restez en sécurité et profitez des formidables sentiers de motoneige de l'Ontario.

Voyez plus de conseils pour planifier votre prochaine randonnée.

Mis à jour : 29 novembre 2022

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.