Parc National du Canada de la Pointe-Pelée

Le parc national du Canada de la Pointe-Pelée est le parc national le plus au sud du Canada ainsi que le plus diversifié d’un point de vue écologique. Il fut également le premier parc créé pour la conservation. Des terrains marécageux aux plages sablonneuses, des oiseaux aux papillons, il y a beaucoup à voir et à découvrir dans ce trésor national.

Pour les amateurs d’oiseaux, le parc national du Canada de la Pointe-Pelée est une visite incontournable. Un autre point fort de la saison arrive à l’automne, lorsque les visiteurs commencent à voir les jaunes et les oranges. De magnifiques monarques s’attardent dans le parc pendant leur migration vers le sud à la fin de l’été. De la fin août au début octobre, les papillons font halte dans le parc pour se reposer avant de traverser les Grands Lacs et de poursuivre leur route vers leur destination, le Mexique, à 4 000 km de là!

Restez au parc à la fin de la journée pour assister au coucher de soleil coloré à la pointe du parc. Mais n’allez pas croire que l’aventure s’arrête quand le soleil se couche. Enfilez quelques couches et préparez-vous à être ébloui par le ciel nocturne. Désigné réserve de ciel étoilé, le parc offre des possibilités sensationnelles d’observation des étoiles.

Situé dans le comté d’Essex, dans la région sud-ouest de l’Ontario. Il est possible de stationner dans tout le parc.

Pour obtenir des renseignements à jour sur le parc national du Canada de la Pointe-Pelée, nous vous recommandons de visiter son site Web. Pour obtenir de l’information sur d’autres lieux d’intérêt à explorer dans les environs, continuez à faire défiler l’écran pour voir ce que recommande Destination Ontario.

Passerelle en bois sur le marais du parc national de la pointe Pelée au coucher du soleil

L’Ontario s’aligne de façon sécuritaire avec les mesures de santé publique et de sécurité concernant la COVID-19.

Veuillez vérifier directement auprès de l’exploitant de l’entreprise avant votre voyage. Obtenez dès maintenant les renseignements les plus à jour.

Accessible en fauteuil roulant

Voie dégagée dans les corridors publics qui sont assez larges pour permettre aux personnes en fauteuil roulant ou qui utilisent d'autres aides à la mobilité de se déplacer facilement dans l'immeuble.

Animaux d'assistance bienvenus

Animaux d'assistance identifiés par des signes visuels (chien guide ou autre animal portant une veste ou un harnais) ou documentation d'une personne qui exerce une profession de la santé réglementée confirmant que l'animal est requis en raison d'un handicap.

Toilette accessible

Une cabine de toilette accessible est assez grande pour accueillir les aides à la mobilité, comprenant barres d'appui, espace pour le transfert, loquet accessible, lavabo avec espace pour les genoux, robinet automatique ou avec manette à volant. 

Transport accessible

Des véhicules de transport public ou des navettes accessibles desservent l'emplacement.

Place accessible

Place réservée offrant une vue non obstruée de l'événement/activité pour une personne assise, une bonne qualité de son et assez d'espace pour manœuvrer une aide à la mobilité.

Sentiers accessibles

Au moins un sentier accessible ayant une surface ferme et stable. Toutes les pentes, rampes, promenades et signalisations sont conformes aux exigences techniques des lois de l'Ontario sur l'accessibilité.

Stationnement accessible

Au moins une place de stationnement réservée, et  identifiée, et voie sécuritaire, clairement indiquée, de la place de stationnement désignée à l'entrée accessible de l'immeuble.

Chambre d'hôtel accessible

Chambre adaptée dont le plancher est suffisamment dégagé autour du lit et de la penderie pour les personnes utilisant des aides à la mobilité; lit à une bonne hauteur pour le transfert et espace suffisant sous le lit pour y glisser un lève-personne portatif.

Chambre d'hôtel accessible

Chambre adaptée dont le plancher est suffisamment dégagé autour du lit et de la penderie pour les personnes utilisant des aides à la mobilité; lit à une bonne hauteur pour le transfert et espace suffisant sous le lit pour y glisser un lève-personne portatif.

Entrées/sorties accessibles

Voie suffisamment large, dégagée et à surface dure, sans marche ou munie d'une rampe donnant accès à une entrée ou une sortie publique et indiquée par une signalisation. Portes automatiques et espace suffisant devant la porte pour manoeuvrer.

Fauteuils roulants/aides à la mobilité disponibles

Des fauteuils roulants ou des aides à la mobilité sont offerts gratuitement ou peuvent être loués.

En savior plus Parc National du Canada de la Pointe-Pelée

Le parc national du Canada de la Pointe-Pelée est l’un des plus petits parcs nationaux du Canada, mais tout ce qu’il offre aux visiteurs compense amplement sa taille. L’immense diversité de ce parc ne se retrouve tout simplement pas dans les autres parcs nationaux canadiens. Vous pouvez vous y promener à travers des forêts sèches, des marais, des savanes et des plages tout en rencontrant un large éventail d’animaux sauvages, en particulier des oiseaux. 

Le nom du parc vient du mot français « pelé », qui signifie chauve. Le parc national du Canada de la Pointe-Pelée est situé sur une masse terrestre qui s’avance sur 15 km dans le lac Érié. Cette péninsule aux formes étranges a été formée au fil du temps par les sédiments déposés le long de la plage. De nos jours, la région est pleine de marais et de forêts, qui constituent un environnement parfait pour des multitudes d’animaux sauvages, en particulier des oiseaux. La région est devenue un parc national canadien en 1918 et, en 1987, le parc a été désigné comme site Ramsar relevant de la Convention de Ramsar, qui encourage la conservation des zones humides.

La principale attraction qui incite les visiteurs à venir au parc national du Canada de la Pointe-Pelée, c’est les oiseaux. Le parc est l’un des meilleurs endroits en Amérique du Nord pour l’observation des oiseaux. Au printemps, le parc s’anime des nombreux cris et chants des différents oiseaux en route vers le nord pendant leur migration annuelle. Plus de 370 espèces d’oiseaux ont été repérées dans le parc, en raison de sa proximité avec deux voies migratoires. 

Et bien sûr, il y a le parc national lui-même à explorer. La meilleure façon de découvrir sa beauté brute est de le parcourir à pied. Il compte huit sentiers qui couvrent plus de 14 km de terrain. Ils vous emmènent à travers les différents paysages du parc, notamment les plages, les savanes, les forêts et les marais. Il y a même un petit sentier menant à la Maison Delaurier, qui illustre la vie de la petite collectivité qui a vécu dans la région pendant des décennies.

Pour découvrir le parc à un rythme plus rapide, apportez votre vélo et faites un tour sur le sentier de randonnée pédestre et cyclable du Centenaire du parc, qui s’étend sur 6 km.

Mais comme une grande partie du parc national du Canada de la Pointe-Pelée est constituée de zones humides et de marais, une autre excellente façon d’explorer le parc et de voir plus d’animaux sauvages est d’aller sur l’eau. Vous pouvez louer des kayaks et des canoës (en saison) dans le parc. Vous serez enchanté par la tranquillité des eaux calmes (et peut-être rencontrez-vous de près des castors, des tortues et des rats musqués).

Avant de quitter le parc national du Canada de la Pointe-Pelée, arrêtez-vous au magasin du parc pour montrer votre appréciation de la région et de la nature canadienne en achetant un souvenir spécial qui soutient les parcs canadiens.

Lorsque vous vous rendez au parc national du Canada de la Pointe-Pelée, préparez-vous un dîner, car il y a de nombreuses aires de pique-nique avec des grils dans tout le parc. Et prenez aussi votre maillot de bain. La baignade est autorisée à la pointe Pelée. En fait, ses 20 km en font la plus longue plage continue de tout le comté d’Essex.

Mis à jour : 27 janvier 2022

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.