Observant la Faune de Façon Virtuelle et en Personne en Ontario

Gros orignal mâle dans un champ

Notre province abrite également différents sanctuaires, réserves et parcs naturels dédiés à l’éducation, à la protection et à la réhabilitation de ces précieuses créatures.

Découvrez des façons intéressantes, en ligne et hors ligne, d’observer la faune indigène, de vous renseigner sur son rôle dans l’écosystème naturel et de soutenir les efforts de conservation.

Si l’un de ces emplacements est prêt d’où vous vous situez, vérifiez à l’avance les heures d’ouverture, les règles, les restrictions et les exigences liées aux réservations avant de vous y rendre en personne, faites attention à la distanciation sociale et apportez du désinfectant pour les mains et des masques pour le visage.

L’Ontario s’aligne de façon sécuritaire avec les mesures de santé publique et de sécurité concernant la COVID-19.

Veuillez vérifier directement auprès de l’exploitant de l’entreprise avant votre voyage. Obtenez dès maintenant les renseignements les plus à jour.

Loups à la Forêt et Réserve de Faune Sauvage d'Haliburton, un Peu au Nord de Haliburton, au Sud du Parc Provincial Algonquin

Cette installation de 465 mètres carrés, qui se consacre à l’éducation et à la conservation des loups canadiens, possède un vaste observatoire intérieur qui surplombe une enceinte boisée de 15 acres abritant un couple de loups Alpha ainsi que leur fratrie et leur progéniture.

Ours Polaires à l’Habitat Canadien de l’Ours Polaire, Cochrane, au Nord de Timmins

Expérience tout à fait unique en son genre, l’Habitat canadien de l’ours polaire, dans le Nord-Est de l'Ontario, est une fenêtre sur le monde fascinant de l’une des créatures les plus majestueuses du Canada. Cette station de recherche, sauvetage et conservation unique accueille quatre ours polaires dans un cadre de plus de 24 acres de paysage subarctique et boréal, qui comprend un lac de 10 acres.

Coyotes et Renards au Sanctuaire pour Animaux Sauvages de la Vallée d’Aspen, Rosseau, Muskoka

Cette installation est un organisme de bienfaisance enregistré qui sert de refuge à des animaux sauvages indigènes orphelins et blessés. Les employés prodiguent aux animaux des soins de qualité dans le but de les réhabiliter et de les relâcher. Dans certains cas, les animaux sont incapables de survivre dans la nature et nécessitent des soins permanents. Réservez une visite éducative privée et entièrement guidée et faites connaissance avec certains de leurs pensionnaires, y compris des renards argentés, arctiques et roux et des coyotes.

Observation Virtuelle : Soyez informé de toutes les nouvelles et évolutions emballantes à propos des résidents sur Facebook, et songez à offrir votre soutien au moyen d’un parrainage.

Cygnes au Centre d'Interprétation de la Nature du Marais Wye, Midland, un Peu au Nord de Barrie

Les cygnes trompettes effectuent un retour en Ontario. Les efforts visant à réintroduire cette sauvagine autrefois indigène ont été récompensés, et l’habitat humide du marais Wye est un bon endroit pour admirer ces oiseaux gracieux.

Observation Virtuelle : Jetez un œil à leurs comptes Facebook et Instagram pour voir des vidéos et des photos de cygnes dans le marais, ainsi que de toutes les autres créatures qui ont élu domicile au centre.

Des Papillons Monarques au Parc National de la Pointe-Pelée, Leamington, au Sud-est de Windsor

Le Parc national de la Pointe-Pelée, à l’extrémité sud du Canada continental, constitue une aire de repos clé pour des milliers de monarques aux couleurs vives (et pour plus de 350 espèces d’oiseaux) durant l’impressionnant voyage migratoire vers le Sud chaque année. Assistez à ce spectacle de la mi-septembre jusqu’à l’automne. Le parc constitue également un arrêt annuel pour une riche variété d’oiseaux chanteurs et rapaces migrateurs (oiseaux de proie) au printemps et à l’automne. Le parc a graduellement rouvert ses portes aux visiteurs, mais vérifiez à l’avance la situation des installations et des services, ainsi que le nombre limite de visiteurs, les temps d’attente et les délais.

Loutres de Rivière à l’Aquatarium de Tall Ships Landing, Gananoque, à l’Est de Kingston

Ce centre de découverte et aquarium climatisé de 10 058 mètres est un organisme de bienfaisance enregistré situé sur les rives du fleuve Saint-Laurent. Des expositions intéressantes et divertissantes ainsi que des visites durant la journée renseignent les visiteurs sur le monde aquatique de la rivière, y compris ses loutres de rivière indigènes. Voyez deux petites et astucieuses pensionnaires rescapées aux pieds palmés éclabousser, nager et jouer dans un vaste habitat entouré de verre.

Oiseaux de Proie au Canadian Raptor Conservancy, Vittoria, un Peu à l’Ouest de Port Dover

Juste au sud de la zone de protection de la nature de Long Point, le long de la côte du lac Érié, l’organisme Canadian Raptor Conservancy se concentre sur l’éducation et la conservation d’oiseaux de proie, de vautours, d’aigles, d’éperviers, de faucons et de hiboux. Leurs ateliers d’oiseaux en vol constituent un rêve pour les ornithologues et les photographes.

Observation Virtuelle : Admirez des photos et vidéos à couper le souffle tirées de séances de photos d’oiseaux en vol partagées sur Facebook.

Élans, Orignaux et Bisons au Parc Sauvage de Cedar Meadows, Timmins, Nord-Est de l'Ontario

L’un des meilleurs centres de villégiature du Nord de l’Ontario contient un vaste parc sauvage qui abrite des orignaux, cerfs, élans, bisons et chèvres de montagne. Participez aux visites en nature sauvage chaque jour à 15 h (à l’année) et à 19 h (en été seulement) pour observer de près ces majestueuses créatures depuis un chariot tiré par un tracteur. Vous aurez peut-être même la chance de nourrir certains animaux à la main.

Observation Visuelle : Jusqu’à ce que vous puissiez visiter le parc en personne, leur  galerie en ligne de photos d’animaux sauvages ne manquera pas de susciter beaucoup de « oooh » et de « aaah ».

Orignaux au parc Algonquin avec Voyageur Quest, South River, Extrémité Nord-ouest du Parc Provincial Algonquin

Tous les amants de la nature devraient, au moins une fois dans leur vie, faire un voyage safari en canot pour photographier les orignaux dans cet emblématique parc provincial de l’Ontario. Joignez-vous au photographe professionnel Rob Stimpson dans le cadre d’un voyage de canotage de trois jours dans la partie nord-ouest du parc Algonquin.

Observation Virtuelle : Les Amis du parc Algonquin ont aimablement préparé une expérience virtuelle du parc Algonquin avec des caméras d’observation en direct à partir du centre d’accueil du parc Algonquin.

Oiseaux Chanteurs au Centre de Recherche et d’Éducation Hilliardton Marsh, Hilliardton, Hilliardton, au Nord de North Bay, Près de la Frontière avec le Québec

Adeptes de la photographie et ornithologues invétérés affluent jusqu’à cette zone de protection de la nature pour profiter de possibilités exceptionnelles d’observer de rares et magnifiques oiseaux chanteurs, colibris et oiseaux de rivage durant la période de migration au printemps et à l’automne et dans le cadre d’activités de baguage des oiseaux. Le Centre travaille à faciliter les visites en petits groupes pour la saison de la migration à l’automne, alors restez à l’affût pour obtenir des mises à jour.

Lynx au Zoo de Toronto, Toronto, Région du Grand Toronto

Avec plus de 5 000 animaux, le Zoo de Toronto abrite des animaux sauvages de partout dans le monde. Dirigez-vous vers le domaine canadien pour faire connaissance avec certaines des espèces indigènes de l'Ontario, incluant le lynx, dont la nature timide est notoire. Ces puissants félins sont faits pour l’hiver avec leur fourrure épaisse. En liberté, ils gravitent en direction des forêts boréales du Nord de l'Ontario.  

Observation Virtuelle : On ne s’ennuie jamais au zoo; restez connectés avec tous les résidents, petits et grands, sur Facebook, écoutez les entrevues en direct avec l’équipe qui prend soin des animaux et jetez un œil aux événements familiaux virtuels à venir.

Cerfs de Virginie dans les Ravages du Cerf de Virginie, Région de Loring-Restoule, au Nord de Muskoka

Le cerf de Virginie est l’espèce de cerf la plus abondante en Ontario. Toutefois, des dizaines de milliers de cerfs se rassemblent traditionnellement dans la région de Loring-Restoule, constituant ainsi l’un des plus gros troupeaux de la province, appelé « ravages du cerf de Virginie ». Cette expérience d’observation unique, un peu au nord de Muskoka, offre des réseaux de sentiers de 3,6 kilomètres autour de magnifiques milieux humides avec panneaux d’interprétation et entretenus par des bénévoles de la région.

Bélugas et Phoques Barbus à la Baie James, à Moosonee et à Moose Factory, Nord de l’Ontario

Faites partie des rares privilégiés à voyager au cœur du bassin versant de la baie d’Hudson jusqu’à Moosonee, l’unique port de l’Ontario en eau salée. Prenez part à une excursion en bateau en amont de Moose Factory, en direction du sanctuaire d’oiseaux migrateurs de la rivière Moose et des eaux salées de la baie James. Le printemps et l’automne constituent les meilleures saisons pour observer les phoques barbus et les bélugas. Vous aurez besoin de beaucoup de temps pour planifier et préparer une aventure de cette envergure, alors commencez au moins un an à l’avance.

Ours noirs dans la Réserve de Gibier de la Couronne de Chapleau, au Nord de Sault Ste. Marie dans la Région d'Algoma

L’Ontario abrite la plus grande réserve de gibier de la Couronne au monde. Occupant un territoire de plus de deux millions d’acres (700 000 hectares), la Réserve de gibier de la Couronne de Chapleau est reconnue pour ses possibilités exceptionnelles d’observation de la faune. Les espèces protégées incluent l’orignal, le castor, le renard, le loup, la sauvagine, le huard, le hibou et une saine population d’ours noirs. Il est très impressionnant d’apercevoir ces animaux timides et solitaires dans la nature.

Orignal Blanc au Ivanhoe Lake Provincial Park, Foleyet, à l’Ouest de Timmins

Gardez les yeux bien ouverts pour profiter d’un plaisir magique. Un peu à l'ouest de Timmins, aux environs de la petite communauté francophone de Foleyet et du parc provincial Ivanhoe Lake, on rapporte de plus en vue d'observations d'orignaux blancs (l'orignal « fantôme ») au cours des dernières années. Cette couleur rare est le résultat d'un gène régressif, et parce que le gouvernement a interdit la chasse aux orignaux blancs, leur nombre est en croissance.
 

Mis à jour : 3 mai 2022

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.