Rouler dans les Hautes-terres de l'Ontario : Excursion de Trois Jours à Moto

Un groupe de motocyclistes qui roulent sur une route panoramique à travers une forêt en bordure d’un lac

Crédit photo : Jake Jones

C’est également le nombre de jours que j’ai passés avec un groupe turbulent de Torontois dont les sourires radieux et les motos rutilantes furent les covedettes de notre exploration des circuits des hautes-terres en moto. Et ce fut toute une exploration. 

Jour 1 : Excursion à Moto dans les Environs du Lac Golden


Nous sommes arrivés à notre lieu d’hébergement, Sands on Golden Lake, qui porte bien son nom. Le lac nous a immédiatement offert un spectacle éblouissant, alors que le soleil se couchait dans le ciel à l’ouest. Il s’agissait d’une toile de fond idéale pour visiter la  Square Timber Brewing Company, où Marc Bru, le propriétaire, nous a expliqué en profondeur les nuances qui rendent ses bières si remarquables. Les bières artisanales de Marc ont beaucoup de caractère, tout comme lui. Sa passion pour la région environnante est au cœur même du fondement de l’entreprise. La soirée fut couronnée par un souper et un aperçu rapide de ce à quoi nous pouvions nous attendre le lendemain.

Excursions à moto panoramiques et hospitalité formidable dans les hautes-terres.

 

Jour 2 : Virages, Boucles, Vues Sensationnelles et Attractions Uniques


Le lendemain, dans des conditions météo idéales, nous avons pris la direction de notre premier arrêt, les cavernes Bonnechère, en négociant les virages le long de rivières. Le propriétaire, surnommé affectueusement Caveman Chris, avec toute l’exubérance de sa jeunesse, nous a donné une leçon d’histoire sur les cavernes alors que nous déambulions dans ce qui ressemble à un voyage dans le temps. Sous terre, les sons changent, la température plonge et les couches de terre deviennent visibles dans la lumière artificielle. L’expérience est apaisante. Elle relativise le temps et nous rapproche de la population locale de chauves-souris.

Notre excursion vers le sud en direction de Calabogie nous a conduits jusqu’aux routes Whelan et Norton, qui venaient tout juste d’être repavées, permettant ainsi aux conducteurs et engins de notre groupe d’aventuriers de négocier les virages sans effort. Nous avons débouché sur la route Calabogie et nous nous sommes garés dans les espaces de stationnement couverts sous un saule pleureur en face du Redneck Bistro. Ce resto offre un menu pouvant satisfaire les plus gros appétits, et leur burger distinctif est un incontournable. Il est servi bien garni et juteux, et laisse peu de place pour un dessert. Le café glacé fut un choix de boisson très prisé pour conclure ce repas, alors que la chaleur du jour montait et que notre regard se tournait vers la route à parcourir.

Le chemin Centennial Lake occupe une place toute particulière dans mon cœur. Il serpente vers l’ouest à partir de Black Donald. Alors que vous vous approchez du lac du même nom au détour d’un virage longeant une paroi rocheuse, vous découvrez au loin une route bien droite surélevée entourée d’eau de chaque côté, ainsi qu’une aire de repos judicieusement située à votre gauche. Vous vous sentez entouré par la nature, et la vue en direction des petites îles boisées inhabitées vous laisse sans voix. Bon nombre des membres de l’équipe ont rebroussé chemin pour parcourir ce tronçon à quelques reprises et capturer ce décor inspirant à l’aide de photos et de vidéos. Toutefois, à mon avis, le meilleur était à venir.

À ce moment, le soleil avait fait grimper la température en flèche et nous nous rapprochions de Denbigh, où se trouvait notre prochain arrêt, Rosie’s Cafe and General Store, un magasin général pittoresque qui regorge de produits destinés à ceux qui visitent la région pour explorer les grands espaces. Au milieu des leurres pour la pêche, des tartelettes au beurre et de la nourriture en conserve se dressait un accueillant congélateur à crème glacée. Nous avons tous choisi notre parfum de crème glacée et sommes repartis avec de généreux cornets rafraîchissants avant de reprendre la route.

En bordure de l’autoroute 28 en direction de la route Schutt, à Quadeville, nous avons pris à gauche sur la  route Letterkenny. Voilà une route idéale. Au début, on y voit seulement quelques maisons. Il y a une rangée d’arbres près de la route, puis l’élévation massive se transforme en montagnes russes, alors que vous montez et redescendez à travers les courbes prononcées qui révèlent encore plus de route à parcourir. Pour couronner le tout, cette route possède une histoire plutôt intéressante dont certains habitants du coin préfèrent ne pas parler. Je vous laisse donc le soin d’effectuer vos recherches à ce sujet lorsque vous visiterez la région. Chaque détour de la route Letterkenny est photogénique, et cette route devrait figurer sur la liste de souhaits de tout motocycliste. Ce fut également pour nous la façon idéale de conclure la journée, pour ensuite prendre le chemin du retour vers l’hôtel Sands on Golden Lake, où quelques braves ont osé une trempette avant souper.

Attractions le long de certaines des plus belles routes touristiques des hautes-terres.


Jour 3 : Exploration des Belvédères et des Restaurants Avant de Rentrer au Bercail


Notre dernière journée dans la vallée de l’Outaouais s’est déroulée dans des conditions météo plutôt moyennes, mais le moral était excellent en raison des jours précédents, et tout le groupe avait hâte d’enfourcher sa moto. Nous avons roulé vers le nord et avons longé le lac Round. Nous avons eu droit à des vues intermittentes des rives remplies d’arbres en bordure du lac en roulant à travers différentes zones boisées. Il était encore tôt, et notre deuxième dose de caféine nous attendait à la Madawaska Coffee Co. de Barry’s Bay. Dynamisés par l’excellence de leur café et de leurs viennoiseries, nous avons roulé sur la route Siberia en direction du belvédère du lac Kamaniskeg. Nous avons admiré la vue, observé le changement de couleur du feuillage depuis un point d’observation élevé, et nous nous sommes familiarisés avec la tragédie du Mayflower.

De là, nous avons parcouru une courte distance jusqu’à notre arrêt du midi au restaurant Heartwood, qui sert une excellente cuisine. Le menu offrait une excellente combinaison de choix consistants et sains, et la magnifique présentation des repas était digne d’une séance photo pour Instagram. Une fois le ventre plein, nous sommes repartis de Combermere et avons emprunté la route Old Barry’s Bay en direction du spectaculaire parc Crooked Slide. Cet endroit paisible fut perturbé par notre arrivée sur nos engins bruyants. Tout le groupe a été fasciné par l’ancienne passe de flottage en bois toute simple et la chute d’eau qu’elle a créée. De retour sur nos engins, nous avons poursuivi notre route à travers les virages de la route Old Barry’s Bay, qui ne faisait que s’embellir à mesure qu’elle nous conduisait jusqu’à Wilno. De là, ce fut un trajet direct en direction de Killaloe, notre dernier arrêt du voyage et emplacement du premier établissement BeaverTails Nous avons été accueillis par le propriétaire, et les employés ont rapidement préparé des queues de castor « Killaloe Sunrises » pour tous. Quelle façon formidable de conclure un voyage mémorable en compagnie d’une équipe aguerrie de motocyclistes.

Parcourez d’autres virages, en plus de découvrir l’excellente cuisine et des vues magnifiques de la vallée de l’Outaouais.

 

À propos de l’auteur :
Jake Jones est un grand amateur de moto et un vidéographe-photographe qui filme ses aventures sur deux roues depuis plus de sept ans. Fort d’une expérience en design et d’un intérêt prononcé pour la cinématographie, il se consacre à la création de vidéos et de photographies qui mettent en relief la beauté et la joie de la moto afin d’inciter les gens à en faire l’essai.

Mis à jour : 24 mars 2022

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.