Cinq Faits Intéressants Sur le Centre des Salles de Théâtre Elgin et Winter Garden

Des feuilles, des vignes et des fleurs peintes à la main décorent le théâtre

Par bonheur, le charme et le prestige de ce théâtre de 1913 sont magnifiquement préservés, et vous pouvez les découvrir lors de l’une des visites régulières du bâtiment. Voici un petit échantillon de ce que vous découvrirez lors de votre visite :

L’Ontario s’aligne de façon sécuritaire avec les mesures de santé publique et de sécurité concernant la COVID-19.

Veuillez vérifier directement auprès de l’exploitant de l’entreprise avant votre voyage. Obtenez dès maintenant les renseignements les plus à jour.

Centre des Salles de Théâtre Elgin et Winter Garden 

Le Double de Plaisir 

Le Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden est en fait constitué de deux salles distinctes : le théâtre Elgin et le théâtre Winter Garden. C’est le dernier théâtre avec salles superposées encore en activité au monde. Très appréciés au début des années 1900, les théâtres avec salles superposées offraient aux clients deux expériences différentes. La salle de théâtre Elgin présentait un décor plus traditionnel, orné de feuilles d’or et de riches tissus, et de loges d’opéra ouvragées. À l’étage, la salle de théâtre Winter Garden était une oasis de jardin avec des fleurs et des vignes peintes à la main et un plafond de branches de hêtre et de lanternes. En 1913, la salle de théâtre Winter Garden était principalement utilisée par les membres des classes supérieures.

De la Salle de Vaudeville à la Salle de Cinéma 

L’état magnifiquement restauré dans lequel se trouve aujourd’hui la salle de théâtre Elgin est dû à un peu de chance et à beaucoup de travail acharné. La salle Elgin a subi de nombreuses transformations avant sa restauration, du théâtre de vaudeville au cinéma. Pendant sa période d’exploitation comme cinéma, les murs ornés ont été recouverts de couches de peinture, les loges d’opéra ont été enlevées et un système Cinerama des années 1960 a été installé. Lorsque le moment est venu de redonner au théâtre sa gloire d’antan, des archives photographiques et des recherches ont aidé les architectes à restaurer les loges, les couleurs et le décor de la salle.

La pièce qui manque encore? Le lustre qui a disparu en 1935, laissant derrière lui un espace vide dans le dôme du plafond.

Une Capsule Temporelle d’une Époque Révolue

À l’étage, la salle de théâtre Winter Garden Theatre a suivi un chemin très différent de celui de sa voisine du dessous. Avec le déclin du vaudeville, la salle a fermé ses portes en 1928. Elle est restée fermée au public pendant les 50 années suivantes, préservant le théâtre comme il l’était à son apogée. Bien que les sièges aient été vendus, la peinture d’origine du mur est restée, tout comme le rideau coupe-feu et même quelques lanternes. Le théâtre que vous voyez aujourd’hui a été méticuleusement nettoyé à la main pour enlever un siècle de poussière afin de préserver 1858 m2 de décoration peinte à la main.

Tout le Monde à Bord! 

La visite du Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden vous offre la possibilité de faire un tour dans l’un des ascenseurs d’origine. L’ascenseur est actionné à la main et permet de faire la même expérience du théâtre que les premiers clients. Une autre petite anecdote? La rumeur dit qu’il y a eu quelques observations fantomatiques de ces ascenseurs manuels fonctionnant par eux-mêmes.

La Place de John Dillinger 

Le célèbre gangster de Chicago, John Dillinger, a contre toute attente un lien avec la salle de théâtre Winter Garden. Comme les sièges originaux du théâtre avaient été vendus dans les années 1930, l’équipe de restauration a dû trouver un autre ensemble de sièges historiquement précis, et ils les ont trouvés au Biograph Theatre de Chicago. Par coïncidence, c’est dans ce même théâtre que John Dillinger a regardé un film juste avant d’être appréhendé à l’extérieur du bâtiment par la police. Lorsque les chaises sont arrivées à la salle de théâtre Winter Garden, l’une d’entre elles était capitonnée différemment des autres, et il a fallu changer son capitonnage pour l’accorder avec celui de l’ensemble. Ce n’est que plus tard que le personnel a découvert la raison de cette différence : la chaise avait une couleur particulière pour indiquer qu’il s’agissait de la dernière chaise de théâtre occupée par John Dillinger. Chaque fois que vous vous rendez à la salle de théâtre Winter Garden, il y a une chance que vous soyez assis dans un siège tout à fait historique!
 

Mis à jour : 23 septembre 2021

À la recherche de conseils touristiques sur l’Ontario?

Nos experts sont ici pour vous aider à planifier votre voyage idéal. Téléphonez ou réservez aujourd’hui.